Dans la nuit de samedi à dimanche, Lionel Messi et l’Argentine ont battu le Brésil en finale de la Copa America, à Rio (1-0). C’est Angel Di Maria qui a inscrit le but vainqueur à la 22e minute et plongé tout le pays dans l’extase.
«Champions», titrait Diario Hoy hier matin comme un soulagement après plus de 28 années de disette. Du coup, c’est tout un pays qui s’enflamme. Pour El Ancasti, les Argentins sont «rois d’Amérique» à nouveau. Surtout, c’est tout un peuple qui voit enfin Lionel Messi soulever un trophée avec sa sélection nationale, lui qui était maudit jusque-là.
«La joie argentine n’aura pas de fin», promet le Rio Negro alors que pour Mundo D, «l’histoire» a été écrite cette nuit au Maracana de Rio. Au-delà de l’Argentine, c’est même tout un continent qui se réjouit pour Lionel Messi, enfin vainqueur avec sa sélection. «Mérité», écrit Ovacion hier matin avec un jeu de mots en espagnol avec le nom de Messi.