Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, M. Ramtane Lamamra, s’est entretenu avec son altesse Cheikh Mansour Ben Zayed, vice-Premier ministre, ministre des Affaires présidentielles émirati, dans le cadre de sa visite de travail aux Emirats arabes unis en sa qualité d’envoyé personnel du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a indiqué, samedi, un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

“M. Lamamra a transmis à son altesse cheikh Mansour Ben Zayed, les salutations fraternelles et sincères du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à son altesse Cheikh Khalifa Ben Zayed Al Nahyane et à tous les membres de la famille Al Zayed, et lui a remis une lettre du président de la République à son homologue, son frère le chef de l’Etat émirati”, lit-on dans le communiqué.

“Les entretiens qui se sont déroulés dans un climat de fraternité et de convergence de vues, ont permis de réaffirmer la forte volonté des deux parties de poursuivre les efforts communs pour promouvoir la coopération bilatérale dans le domaine économique et consacrer les traditions de concertation politique à travers l’intensification des visites entre les deux parties”, précise la même source.

Sur la situation régionale, “les deux parties ont échangé les vues sur les développements de la situation dans le monde arabe et les préparatifs des prochaines échéances, notamment le Sommet arabe prévu à Alger”.

Son altesse Cheikh Mansour Ben Zayed a salué “les efforts laborieux de l’Algérie et son approche raisonnable pour assurer le succès de ce rendez-vous important et unifier les rangs arabes”. Les deux parties ont convenu, à ce propos, d’intensifier la coordination bilatérale et multilatérale au sein de la Ligue arabe pour lancer un processus préparatoire à même de conférer à l’action arabe commune davantage d’efficacité et de crédibilité”.

Les deux responsables ont réaffirmé l’intérêt qu’accorde les dirigeants des deux pays à la consolidation des liens de fraternité et de coopération entre les deux pays et peuples frères”, conclut la même source.