Samedi, en reprise de la Bundesliga, Ramy Bensebaïni a semblé très en jambes lors de la victoire (1/3) de son équipe, le Borussia Mönchengladbach, chez l’Eintracht Frankfurt pour le compte de la 26e journée. Buteur, sur penalty, et passeur décisif sur le second but, l’Algérien a eu la meilleure note du match (8.1) selon Sofascore.

La trêve forcée en raison du coronavirus ne semble pas avoir altéré son talent. Bensebaïni, comme lors de son arrivée en Allemagne en provenance du Stade rennais l’été dernier, n’a pas mis du temps pour se mettre dans le bain. Même s’il a joué à jeun. En tout cas, cela ne s’est pas vu dans son rendement. Même si son entraîneur a décidé de le faire sortir à 12 minutes de la fin pour préserver son organisme.
Rejouer au plus haut niveau après un long arrêt n’est pas chose facile. Mais l’ancien sociétaire du Paradou AC n’est pas du genre à s’apitoyer sur le sort sachant les exigences du monde professionnel. Surtout au moment de reprise où les cartes peuvent être rapidement redistribuées dans un club qui joue les premiers rôles. Grâce au 16 succès de la saison, le Dz et ses coéquipiers ont pu remonter à la 3e place devant le RB Leipzig qui a été accroché à domicile par Fribourg (1/1).
Une très belle opération qui peut permettre au Constantinois d’envisager disputer la Ligue des Champions UEFA dan sa prochaine édition. Cela lui offrira une nouvelle exposition et l’éventualité de gagner de nouveaux galons.

Le Real à l’affut ?
Le Champion d’Afrique 2019 avec l’Algérie est en train de réaliser une formidable ascension. A 25 ans il semble avoir une certaine marge de progression. D’autant plus qu’il ne semble pas craindre les nouvelles expériences. Acheté à Rennes contre 8 millions d’euros, M’Gladbach a su faire une sacrée affaire avec une potentielle plus-value sur la revente. Celui qui est passé par l’Académie Jean-Marc Guillou (JMG-Paradou AC) a joué 12 rencontres en championnat pour 5 réalisations et 2 offrandes. En d’autres termes, il est décisif un match sur deux en moyenne. Il n’y a pas beaucoup de latéraux qui peuvent se raguer d’avoir des stat’ pareilles.
En tout cas, cet excellent rendement ne peut passer inaperçu. Des clubs comme Manchester United mais aussi le Real Madrid garderaient un œil attentif sur lui. Polyvalent en défense, très habile techniquement, intelligent tactiquement et mobile offensivement, Bensebaïni semble avoir tous les ingrédients pour jouer dans un top club du Vieux Continent. Les Madrilènes et Zinédine Zidane pourraient faire d’une pierre trois coups : signer un latéral moderne qui peut aussi évoluer dans l’axe si besoin mais aussi milieu défensif éventuellement.
Un véritable couteau suisse pour l’arrière-garde qui dispose aussi d’une bonne relance. C’est ce qu’il aura beaucoup travaillé dans sa formation avec la formation de Hydra. Il faisait partie de ces enfants qui jouaient pieds nus et suscitaient la curiosité des spectateurs. C’est pour dire que celui qui compte déjà 30 capes chez l’EN présente un profil haut standing et des atouts certains qui rendent ces rumeurs fondées. Evolution à suivre.<