Avec son doublé samedi en FA Cup contre Fulham (4-1), Riyad Mahrez a largement contribué à la qualification de Manchester City en huitièmes de finale de la compétition. Seul un joueur fait mieux que lui en termes de buts marqués dans toutes les épreuves dans les 5 grands championnats : Mohamed Salah (Liverpool). L’Algérien se trouve devant Cristiano Ronaldo notamment.

Par Mohamed Touileb
Pep Guradiola, son entraîneur, n’a pas tari d’éloges sur lui. Le technicien espagnol a estimé que «comme joueur, il a une qualité spéciale. Il sait comment attirer l’adversaire pour ensuite donner le ballon dans le bon espace et au coéquipier libre». En outre, le coach des «Citizens» indique qu’«il est souvent près de la surface en sentant parfaitement le but».

Plus productif que CR7
Si un driver comme Pep, qui a vu d’excellents joueurs à l’œuvre, loue la qualité de finisseur du Dz, c’est qu’elle est largement au-dessus de la moyenne. D’ailleurs, on peut noter qu’un seul joueur seulement dans les 5 championnats majeurs a marqué plus de buts que lui toutes compétitions réunies. Il s’agit de Mohamed Salah (23 pions).
Le Dz quant à lui a trouvé la faille à 15 reprises. Autant que Diogo Jota, coéquipier de l’Egyptien chez les «Reds», et une seule unité de plus que le redoutable Cristiano Ronaldo avec Manchester United. Bien qu’il ait dû faire une escale au Cameroun avec l’équipe nationale pour la CAN-2021, le «Fennec» est toujours le joueur le plus décisif des «Skyblues» depuis l’entame de l’exercice avec 15 réalisations et 8 offrandes. Des chiffres qui font de lui l’un des footballeurs les plus décisifs en Europe.
Paradoxalement, lors de la CAN-2021, le capitaine d’El-Khadra n’a pas pu jouir de la même efficacité qu’avec les Mancuniens où il a pu se faire une place dans un effectif pléthorique où les éléments de qualité ne manquent pas. D’ailleurs, Guardiola a trouvé en lui le tireur de penalty providentiel. «Ces dernières années, on a eu des problèmes avec les penalties. Aujourd’hui, Mahrez est une garantie pour nous dans le domaine», se félicite le chef de la barre technique.

Son adresse lui a fait défaut avec l’EN
Avec 72% de réussite dans l’exercice, l’ancien sociétaire de Leicester City s’est présenté face au portier adverse à 25 reprises pour un bilan de 18 réussites (2 avec l’EN) et 7 échecs (2 avec la sélection). Avec 72% d’efficacité, il reste plutôt adroit à ce jeu. Mais les meilleurs tireurs peuvent se louper. C’est ce qui lui est malheureusement arrivé le 20 janvier dernier contre la Côte d’Ivoire avec la sélection. Il avait trouvé le montant gauche du portier.
Un épisode anecdotique parce que les «Verts» étaient déjà menés 3 buts à 0 à ce moment-là. Le meilleur passeur dans l’histoire de l’équipe nationale (27 assists), n’a pas pu avoir les mêmes sensations footballistiques lors du tournoi continental. La conséquence sur le rendement de l’EN a été visible avec 1 seul but marqué en 3 sorties. Quand Mahrez ne tourne pas bien, la production offensive des «Guerriers du Désert» baisse. Et cela se répercute sur les résultats.
Le concerné a argué que l’environnement et le climat au Cameroun n’ont pas été favorables pour pouvoir sortir des prestations de qualité. En mars, il devra retourner dans ce même pays pour essayer de montrer la voie aux siens dans le match ‘’aller‘’ des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 avant la seconde manche au stade Mustapha Tchaker (Blida) au 29 dudit mois. Et on espère qu’on aura le Mahrez de City.