Comme le Milan AC, Ismaël Bennacer a le vent en poupe depuis la reprise post-Covid-19. Il en a même profité pour trouver le chemin des filets samedi lors du large succès 4 buts à 1 face à Bologne pour le compte de la 34e journée de Serie A. l’Algérien pourrait même jouer la Ligue Europa la saison prochaine.

En patron, le meilleur joueur de la Coupe d’Afrique des nations 2019 a inscrit son premier but avec les « Rossoneri » après 28 apparitions en championnat. Certes, compte tenu de son poste, marquer n’est pas ce qu’on lui demande en premier lieu. Récupérer, fluidifier le jeu, relancer, c’est les priorités. Mais faire trembler les filets ou faire des passes D, ça peut toujours aider à se faire remarquer. Le « Fennec » le sait très bien. Et même si le huis clos préventif l’a empêché de célébrer ce moment comme il se doit, l’ancien sociétaire d’Arsenal a reconnu que ça lui a fait plaisir au micro de DAZN Sport après l’éclatant succès des siens : « Cela aurait été mieux avec les tifosi mais c’est toujours important de marquer… la chose la plus importante est que nous avons gagné. J’attendais ce but, maintenant, je dois encore plus aider l’équipe et ne rien lâcher », a indiqué le natif d’Arles.

À l’assaut de l’Europe ?
Il ne perd pas la constance de vu. Surtout que les Lombards restent sur une courbe ascendante. Pour preuve : ils sont invaincus depuis la reprise du Calcio. Ils ont remporté 6 de leurs 8 tests pour deux résultats de parité. Cela leur a permis de se retrouver à la 7e place ex aequo avec le Napoli SSC (56 points) mais avec un goal-average défavorable.
Ainsi, à 4 journées de l’épilogue de la saison, le Dz, qui est comme un meneur de jeu placé devant la défense, et ses camarades sont devant une belle occasion pour accrocher un ticket européen. Ils peuvent même finir à la 5e marche puisque l’AS Rome ne compte que 2 longueurs d’avance. Ce qui sera un résultat remarquable pour des Milanais qui retrouvent quelque peu de leur superbe après des années compliquées.

Marge de progression
L’entraîneur Stefano Pioli, qui devrait partir à la fin de la saison, est en train de faire un travail remarquable. Il était important dans l’intégration et l’évolution du Champion d’Afrique : « J’ai beaucoup progressé, en me positionnant, en regardant avant de recevoir le ballon même quand on défend, en étant plus proche de la zone d’attaque. Comme aujourd’hui je peux aussi marquer », analyse celui qui a débarqué l’été dernier en Lombardie compte 16 millions d’euros.
Lié jusqu’en juin 2024, Bennacer risque fortement de ne pas aller au terme de ce bail car les convoitises risques de devenir nombreuses s’il poursuit sur sa lancée. Quand on sait qu’il n’a pas perdu la cadence depuis le sacre égyptien, on peut penser que l’ascension ne devrait pas tarder pour un footballeur généreux, discipliné et de plus en plus coté.

  • : Une appellation pour désigner un meneur de jeu placé devant les défenseurs