En juin prochain, Mahrez sera libre de tout contrat avec Manchester City qu’il a rejoint il y
a 4 ans. Aujourd’hui, l’Algérien est un élément clé dans le dispositif des «Skyblues». D’ailleurs, il sort d’une saison très aboutie sur le plan personnel même si le club l’a bouclée avec un seul titre. Avec des départs pressentis de Sterling et Bernardo Silva, Pep Guardiola devrait verrouiller le Dz et précipiter sa prolongation.

Avec 24 buts et 9 passes décisives en 47 apparitions lors du défunt exercice avec les «Citizens», le capitaine de l’équipe nationale était le joueur le plus prolifique des double-champions d’Angleterre. Le gaucher a fini par s’imposer comme un élément majeur dans l’échiquier de Guardiola qui n’avait jusque-là pas donné l’impression de le considérer comme un titulaire à part entière.

Pepe ne retient personne mais…

Mais il faut savoir que le technicien espagnol reste imprévisible pour ce qui est de son management de l’effectif. Le technicien n’est pas du genre à dire publiquement que tel ou tel élément est indispensable dans son onze. D’ailleurs, il n’hésite pas à inviter les joueurs qui veulent changer d’air et qui n’ont plus l’intention de jouer sous ordres à s’en aller. Cependant, il est du genre à prendre les devants pour bloquer l’éventuelle sortie des pièce-maîtresses. En effet, le milieu de terrain Rodri a été officiellement prolongé jusqu’en 2027 hier. Autre indicateur (contradictoire pour le coup), en janvier dernier, au moment de laisser filer le jeune Ferran Torres au FC Barcelone, le driver Ibérique a lâché «Je veux le bonheur de mes joueurs. Si nous avions seulement deux ou trois joueurs offensifs, peut-être que Ferran penserait qu’il a plus de chances de jouer et resterait plus longtemps. Je ne peux pas convaincre les joueurs de faire quelque chose quand leur esprit n’est pas là. Cela n’a aucun sens. D’autres clubs les obligent à rester, je ne suis pas d’accord avec ça».

Le Dz veut rester

Comprenez donc que les signataires de l’équipe mancunienne ont rarement la main au moment de négocier pour un étendre le bail. Même quand ils sont courtisés par des grandes écuries. C’est le cas de Bernardo Silva constamment annoncé au FC Barcelone. «Aujourd’hui, je pense que Bernardo Silva va rester avec nous, mais comme je l’ai toujours dit depuis mon passage au Barça, je ne veux pas de joueurs qui restent contre leur gré, et je ne sais pas comment va évoluer le marché (des transferts)», avant indiqué Pep en juin dernier.
Pour sa part, et compte tenu de sa situation contractuelle, Mahrez intéresserait l’AC Milan selon des rapports mercato. Auparavant, d’éventuelles offres (les rumeurs sont peu fiables) de la part du Real Madrid et du Paris Saint-Germain ont été évoquées. Toutefois, l’ancien sociétaire de Leicester City ne se verrait pas jouer ailleurs. Il serait partant pour prolonger sans revoir ses émoluments à la hausse. Reste à savoir si l’actuel employeur ne lui proposera pas de rempiler avec un salaire à la baisse. Surtout si Bernardo Silva reste. L’autre cas de figure le mettrait en position de force. Pour information, le Dz émarge à près de 8 millions d’euros annuels.