Les longues vacances lui ont fait du bien. Riyad Mahrez n’a pas attendu longtemps pour se mettre en évidence avec Manchester City pour la nouvelle saison. En match amical de préparation face à Preston North End, l’Algérien a planté un superbe coup franc pour décanter la situation dans une rencontre gagnée 2 buts à 0. Donné transférable par nombreux médias anglais, le Fennec n’a pas la tête ailleurs. Il est clairement concentré sur son sujet avec les Citizens.

Par Mohamed Touileb
Pour la première fois depuis qu’il a rejoint les « Skyblues », Mahrez a pu prendre part à la préparation d’intersaison dès son début. Cela ne pourrait que l’aider pour être dans une forme physique optimale sans avoir à rattraper le retard. Pour rappel, en 2018, lorsqu’il a été transféré depuis Leicester City contre 68 millions d’euros, le capitaine de l’équipe nationale a débarqué alors que les Mancuniens avaient déjà lancé leur programme préparatif.

Six semaines de repos
Une année après, il a eu droit à des vacances prolongées parce qu’il avait joué et gagné la CAN-2019 avec l’Algérie en Egypte le 19 juillet 2019. Le gaucher a eu droit à un court repos (3 semaines) avant de revenir en éprouvant beaucoup de mal à se remettre en jambes. Pour la préparation de l’été 2020, il avait aussi dû remettre les crampons dans un laps de temps très court étant donné que la Premier League s’était terminée tardivement et que Man.City avait animé le Final 8 de la Ligue des Champions. Sur le plan athlétique, c’était éreintant. Cette fois, le natif de Sarcelles a eu droit à un break rallongé de 6 semaines. Et on a pu voir que quelques séances seulement après le retour aux entraînements, Mahrez a déjà de bon repères. Que ce soit pour son coup de patte, le timing des passes ou leur dosage, les voyants sont au vert. Bien évidemment, il faudra optimiser l’explosivité et la répétition des efforts. Des facultés qui vont être retrouvées au fil des séances car c’est le genre de qualité qui peuvent faire la différence.
Dans les plans de Pep
Mardi, Pep Guardiola a fait jouer le Dz d’entrée. Une manière de rappeler qu’il est un élément important dans son dispositif. Les rumeurs, qui disent qu’il peut être libéré si jamais une offre conséquente atterri sur la table, ne sont pas vraiment fondées. D’autant plus que le joueur lui-même ne se voit pas jouer ailleurs en Angleterre. Il l’avait précisé à maintes reprises en déclarant qu’il se sent bien à Manchester City.
Aussi, ses chiffres réalisés lors de l’opus footballistique 2020-2021 sont bons : 14 buts et 9 passes décisives en 48 apparitions. Pour l’édition 2021-2022, il tentera de faire mieux et aller chercher la Ligue des Champions UEFA après avoir perdu la finale contre Chelsea en mai écoulé. Et pour lancer la quête, il y a le Community Shield face à Leicester City dès le 07 août prochain.