Lors de la CAN-2021, il n’était franchement pas dans le coup. Toutefois, l’élimination précoce de l’équipe nationale n’a en rien impacté sur ses prestations en club. Dès son retour du Cameroun, Riyad Mahrez s’est remis à performer. Depuis, il a eu le temps de signer son meilleur total buts (19). Un cap qu’il n’a jamais atteint depuis qu’il est passé professionnel.

Par Mohamed Touileb
En 2015-2016, Mahrez accomplissait l’improbable avec Leicester City en décrochant la Premier League. À l’époque, il avait fait mouche à 17 reprises en championnat en plus de délivrer 11 passes décisives. Quand on y ajoute un pion en Coupe de la Ligue anglaise, cela fait 18 réalisations. Ce parcours et ce bilan individuel lui avaient valu le titre de PFA Player of the year (joueur de l’année) en Angleterre.

Guardiola se réjouit de sa forme
Six années après, il a pu réaliser son exercice le plus prolifique en cumulant 19 buts dont le dernier hier en FA Cup. C’était lors du match du 5e tour chez Peterborough (0-2) mardi soir. Une rencontre qui a longtemps semblé mal-engagée pour les «Citizens» avant que le «Fennec» ne fasse parler son talent pour débloquer le score à l’heure de jeu.
La prestation du gaucher était limpide. Et elle lui a valu l’admiration de son entraîneur Pep Guardiola. Conscient que le Dz a joué un rôle déterminant dans la qualification en quart, le technicien espagnol a admis que «Riyad a toujours eu cette qualité dans les 30 derniers mètres. C’est le meilleur joueur de cette zone que nous ayons avec le sens du but, la mentalité, l’agressivité. Il a marqué un but fantastique et je suis tellement fier du match qu’il a joué». Par ailleurs, il a expliqué que la facilité déconcertante du capitaine de l’équipe dans son jeu est due au fait qu’«il aime le football, il aime jouer au football. Pour lui, ce n’est pas un métier, c’est une joie. C’est pourquoi il jouerait demain, après-demain, chaque match, chaque jour». Ces dernières semaines, Mahrez a été décisif pour permettre aux «Skyblues» de rester en lice sur trois tableaux.

Confiance importante avant Algérie – Cameroun
Que ce soit en championnat, où il compile 8 buts et 4 passes décisives, en FA Cup avec ses 3 buts et 1 offrande en 2 rencontres, ou en Ligue des Champions UEFA, épreuve dans laquelle il flambe avec 6 réalisations et 1 offrande en 7 matchs, l’ex-Fox sait être décisif dans différents challenges. Il a la faculté de s’adapter à n’importe quel adversaire en jouant dans un club où les places sont très chères.
Certes, à 31 ans, il est peut-être moins spectaculaire qu’il y a 4 ou 5 ans. Mais il a su adapter son jeu pour rester important et gagner la confiance d’un Guardiola qui a mis du temps à l’intégrer d’une manière pérenne dans ses plans. Cette confiance emmagasinée ces dernières semaines pourrait être salvatrice le 25 et 29 mars prochains face au Cameroun dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022.