Dans la continuité de sa remise en marche après la grosse désillusion contre le Cameroun au mois de mars, l’équipe nationale devrait disputer deux matchs amicaux au mois de novembre. Deux adversaires (très) potentiels se dégagent : l’Afrique du Sud et, comme révélé par nos soins en septembre, la Suède.

Par Mohamed Touileb
Après la date FIFA aboutie, ponctuée par deux succès contre la Guinée (1-0) et le Nigéria (2-1), de septembre, Djamel Belmadi souhaitait disputer, au minimum, deux nouvelles sorties amicales au mois de novembre. Pour le sélectionneur national, c’est une nécessité quand on sait que les « Verts » ne prendront-malheureusement- pas parti à la Coupe du Monde 2022.

Le souhait de Belmadi exaucé
« L’idéal c’est d’avoir deux matchs amicaux et éventuellement trois lors du prochain stage. C’est ce que je souhaite. Je sais que la durée du stage sera courte, mais j’espère qu’on peut programmer au moins deux matchs amicaux. On verra si c’est possible. Il n’y a rien d’officiel, rien de concret aujourd’hui », avait souhaité le premier responsable de la barre technique de l’Algérie au sortir de la victoire contre les Nigérians. Hier matin, Salah-Bey Aboud, chargé de communication de la Fédération algérienne de football (FAF), a révélé, lors d’un passage à la Radio Chaîne I, que « nous (FAF) avons programmé deux matchs de préparation pour le mois de novembre prochain en France. Une rencontre sera contre une sélection africaine. Quant à l’identité du deuxième adversaire n’est toujours pas fixée mais les discussions avec la Suède avancent bien ».
La tendance est donc confirmée pour l’explication contre les Suédois au stade Vélodrome. Cette affiche était dans les tuyaux depuis le mois dernier. Nous avons d’ailleurs évoqué sa probable tenue. Elle devrait, selon toute vraisemblance et sauf rebondissement, se jouer le 19 novembre à venir à Marseille.

L’Afrique du Sud pour le 16 novembre ?
Par ailleurs, pour l’adversaire africain, il s’agirait de l’Afrique du Sud que les « Fennecs » affronteront le 16 dudit mois. Depuis le revers dramatique infligé par le Camerounais au stade Mustapha Tchaker (Blida) le 29 mars dernier dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022, les camarades d’Islam Slimani ont disputé 5 rencontres (2 officielles et 3 amicales). Le bilan est excellent avec un carton plein et 5 victoires avec 9 buts marqués et 2 encaissés.
Les deux sorties attendues prochainement nous en diront un peu plus sur l’état de rémission des champions d’Afrique 2019 qui semblent reprendre du poil de la bête.
En outre, on notera que ces deux sorties devraient connaître la venue de Houssem Aouar qui devait débarquer en septembre écoulé. Le sociétaire de l’Olympique Lyonnais aurait assuré à Belmadi qu’il serait là incessamment. n