La laiterie Tassili (ex-Onalait) de Draâ Ben Khedda, 10 km au nord de Tizi Ouzou, a été officiellement autorisée à reprendre l’activité de production de lait pasteurisé, interrompue le 25 janvier dernier, sur instruction de la direction du commerce pour raison d’hygiène. L’activité a repris, hier, lundi 3 février 2020. Les résultats d’analyses microbiologiques, effectuées par le laboratoire régional de contrôle de la qualité et de lutte contre la fraude, sont favorables, a informé l’administration de wilaya dans un communiqué rendu public hier. Conformément à la réglementation en vigueur, ajoute la même source, la mesure préventive de fermeture provisoire de l’unité est officiellement levée. On rappelle que l’arrêt de la production au niveau de la dite laiterie est dû à la présence de la bactérie coliforme dans le lait. En effet, les services de la direction du commerce de la wilaya de Tizi Ouzou ont effectué deux prélèvements et les résultats ont démontré une présence de la bactérie coliforme dans le lait, même si cette dernière, rassure-t-on, ne représente pas un grand danger sur la santé humaine, néanmoins, les textes réglementaires interdisent sa présence dans les produits laitiers. Les responsables des services du commerce avaient décidé d’arrêter la production momentanément, afin de permettre aux propriétaires de prendre les mesures nécessaires pour éradiquer le germe bactérien incriminé. Il est à rappeler aussi que la laiterie de Draâ Ben Khedda est la plus importante de la wilaya de Tizi Ouzou avec une production journalière de 300 000litres. Durant la période d’arrêt de travail au niveau de cette structure, les distributeurs ont alimenté la wilaya de Tizi Ouzou à partir des laiteries de Béjaïa (18 distributeurs), de Rouiba et Boudouaou (44 distributeurs) pour éviter toute pénurie de lait.<