Smaïl Bendouma, un infirmier retraité du secteur de la santé, n’a pas hésité à s’impliquer bénévolement dans la caravane médicale de vaccination de la population de la zone d’ombre Terguellel contre la Covid-19 dans le cadre de la vaste campagne lancée samedi dans la wilaya de Laghouat.

Répondre à l’appel lancé par les pouvoirs publics pour la réussite de la campagne de vaccination d’envergure semblait une évidence pour Smaïl, de nature très dévoué, particulièrement lorsqu’il s’agit de prendre part à la caravane médicale de vaccination dans la zone d’ombre de Terguellel, commune d’El-Ghicha (150 km au nord de la wilaya de Laghouat).
«C’est un appel de la patrie qu’aucun véritable citoyen ne peut décliner», a déclaré Smaïl, assurant de sa disposition à servir son pays pour lutter contre la pandémie de coronavirus et ce, en prenant part bénévolement à des rotations de permanence dans divers services et structures hospitalières, ainsi qu’en prêtant main forte aux malades atteints de la Covid-19. «Je considère que c’est un devoir dicté par la conscience, le patriotisme et l’humanité», a ajouté Smaïl, qui assure l’animation, dans le cadre de cette caravane, d’une opération de sensibilisation des citoyens sur l’importance de la vaccination, seule voie pour atteindre une immunité collective et reprendre une vie normale.
L’opération de vaccination dans la zone d’ombre de Terguellel, retenue au titre de la semaine nationale, a été favorablement accueillie par la population locale, qui a été vaccinée à 100% en attendant le retour de cette caravane dans 24 jours pour bénéficier de la seconde dose du vaccin. L’un des vaccinés, Ahmed Louassef, n’a pas manqué, à ce titre, de louer les efforts fournis par l’Etat pour rapprocher les centres de vaccination des populations des zones reculées et enclavées, avant de mettre en valeur les explications et conseils «rassurants et encourageants» de l’infirmier bénévole.
La campagne de vaccination dans la wilaya de Laghouat a donné lieu à la vaccination jusqu’ici de plus de 42 000 citoyens. Un chiffre atteint grâce à la mobilisation de près d’une centaine de points de vaccination et 15 équipes médicales mobiles pour sillonner les régions lointaines et enclavées de la wilaya, selon les services de la direction de la Santé. A noter que la campagne de vaccination a été marquée par la mobilisation de plusieurs organes et se distingue également par l’implication de la société civile.
Samedi, au coup d’envoi de l’opération «Big Day», le ministre de la Santé a également appelé à une «totale mobilisation» du Gouvernement et du peuple algérien pour la réussite de cette campagne de vaccination, jusqu’à ce que «nous atteignons un grand nombre de personnes vaccinées». «Ce qui permettra, dit-il, de réduire l’incidence de la pandémie et de soulager les hôpitaux.» Dans le même registre, M. Benbouzid a appelé les personnes âgées de plus de 18 ans à se faire vacciner au niveau des espaces mis à leur disposition à travers tout le pays, et où toutes «les conditions nécessaires y sont réunies», soulignant qu’il faudra réaliser des chiffres record de vaccinés d’ici la fin de l’année. <