De Laghouat Taleb Badredine
Les résidents du quartier 210 Logements d’El Kheneg, une commune située à 7 km du chef-lieu de la wilaya de Laghouat, réclament un peu plus d’attention de la part des élus quant à l’aménagement de leur quartier. «Notre quartier se trouve à proximité d’un oued et nous n’avons pas bénéficié d’un programme d’aménagement, et ce, depuis que nous y avons habité en 2016… Le pire, c’est que dès que l’oued est en crue l’eau s’amoncelle dans tous les blocs de notre quartier», expliquent des résidents de ce quartier. Tourmentés par la situation déplorable de leur quartier, ces citoyens citent d’autres difficultés, dont le manque de transport. «Nos enfants marchent plus de 3 km pour arriver à l’arrêt de bus, nous ne sommes guère desservis, nous réclamons l’intégration de notre quartier au plan de transport urbain», lâche un handicapé résidant dans ce quartier. Les revendications portent, aussi, sur l’absence de couverture médicale dans la salle de soins se trouvant à côté de leur quartier. «Cette infrastructure ne dispose ni de médecin, ni de moyens médicaux, ni de médicaments… elle a été construite pour rester fermée !», se désolent-ils. Pour ce qui est des loisirs, les jeunes en sont privés. « Les autorités locales nous ont fait, maintes fois, des promesses pour faire sortir ce quartier de sa bulle, malheureusement, ces promesses sont restées lettre mrote. De ce fait, nous sollicitons l’intervention du wali de Laghouat », ajoutent ces résidents mécontents.