Les étudiants de l’Ecole normale supérieure des enseignants «ENS-Taleb Abderrahmane» à Laghouat ont enclenché mardi un mouvement de protestation réclamant des contrats de recrutement pour être remis par le ministère de l’Education nationale en fin d’études.
«Les étudiants de l’ENS de premier et deuxième niveaux, dans diverses spécialités d’enseignement, n’ont pas reçu jusqu’ici les contrats de recrutement», a précisé le représentant des étudiants, Mabrouk Boulerbah, ajoutant qu’un «grand retard» est accusé dans la remise de ces contrats constituant le seul garant pour l’étudiant pour rejoindre le secteur de l’éducation». Un des étudiants de l’ENS, Youcef Yahi, a estimé, de son côté, que ce retard dans la remise des contrats alimente les rumeurs faisant état de recrutement des promus de l’ENS par voie de concours, à l’instar des promus d’universités, et ce contrairement au contenu du contrat». Le directeur de l’Education de la wilaya de Laghouat, Aissa Aksas, a souligné que «la question des contrats est centralisée au niveau du ministère de tutelle, seul habilité à les remettre via les directions locales du secteur». M. Aksas a expliqué aussi que le communiqué du ministère de l’Education daté du 02 février 2020 a apporté un net démenti aux rumeurs alléguant d’une privation des promus des ENS de la priorité de recrutement systématique aux trois paliers d’enseignement, conformément au décret exécutif 315-08 du 11 octobre 2008 portant statut particulier des fonctionnaires des corps spéciaux de l’éducation nationale amendé et complété. n