Quelque 25 000 personnes, sur près de 90 000 analphabètes recensés en 1998 dans la wilaya de Laghouat, ont été affranchies de l’illettrisme, a-t-on appris lundi auprès de l’antenne locale de l’Office national d’alphabétisation et d’enseignement pour adultes (ONAEA).

Cet « important » résultat a été obtenu grâce à la stratégie nationale de lutte contre l’analphabétisme, étalée sur la période 2007-2016 et qui devrait permettre encore de faire baisser prochainement à 16% le taux d’analphabètes dans cette wilaya, après avoir tourné autour de 39% en 1998 et de 26,3% en 2010, a-t-on souligné.
Concernant le nombre d’inscrits cette année aux cours d’alphabétisation, l’ONAEA fait état de 5 000 apprenants, en majorité parmi la gent féminine, répartis sur des sections ouvertes aussi bien en milieu urbain que rural. Ces sections sont encadrées par quelque 140 animateurs contractuels avec l’ONAEA, en plus d’enseignants activant dans le cadre de contrats d’insertion professionnelle, selon la même source. Pour atteindre les objectifs escomptés, l’ONAEA compte aussi sur la contribution du mouvement associatif local, et l’implication également des mosquées, afin d’attirer vers ses sections davantage d’apprenants, à travers l’organisation de campagnes de sensibilisation et de rencontres d’information.