Par Bouzid Chalabi
Le marché européen du ciment est la nouvelle destination d’exportation de clincker produit par LaFargeHolcim en Algérie. En effet, ce cimentier a expédié, le 25 mars dernier, depuis le port de Skikda, 90 000 tonnes de clinker gris vers l’Europe en provenance de sa cimenterie Cilas dans la wilaya de Biskra, a indiqué à propos un communiqué de l’entreprise.
C’est donc une nouvelle route d’exportation pour l’entreprise leader sur le marché des matériaux de construction qui, par là même, s’offre des perspectives de débouché fort intéressant à son surplus de production en Algérie. Ce faisant, il faut croire qu’à travers cette initiative, LafargeHolcim en Algérie a cherché à mettre à profit le nouveau modèle de business des cimentiers européens, notamment français, qui consiste à importer le clinker de pays non soumis aux règles européennes de taxation de CO2, dont fait partie l’Algérie, et achever le processus de production du ciment fini, c’est-à-dire prêt à l’emploi dans des centres de broyage implantés dans les ports, rendant très concurrentiel le prix de leur ciment.
En fait, cette option d’importer du clinker par des cimentiers de renommée mondiale n’a rien de fortuit depuis qu’au sein de ces derniers on reste convaincu que l’avenir de leur secteur d’activité n’est pas de construire des cimenteries complètes, mais des usines de broyage où l’on termine la production à partir de clinker provenant d’autres pays par bateau.
Pour revenir à l’exportation de 90 000 tonnes de clinker vers l’Europe, comme mentionné dans le communiqué parvenu à notre rédaction, Reporters a appris de la cellule de communication de LaFargeHolcim en Algérie que la destination exacte de la cargaison est un port français qui va accuser réception dudit chargement. Ainsi la destination France était fortement prévisible dans la mesure, d’une part, de l’importance de sa façade maritime et, d’autre part, par l’existence de nombreux ports qui disposent de centre de broyage de clinker ou proches de l’enceinte portuaire.
Pour ce qui est de la stratégie d’exportation, LaFargeHolcim Algérie ambitionne d’exporter 2 millions de tonnes de clinker d’ici la fin de l’année 2021, non sans préciser que pour le premier le 1er trimestre 2021, le cimentier a expédié 500 000 tonnes vers des pays africains. «Cet objectif sera atteint grâce à la mobilisation interne de toutes nos unités de production dans la bataille de l’export, confirmant ainsi notre engagement sans faille à contribuer au développement économique et social du pays et à la diversification des revenus extérieurs hors hydrocarbures», conclut le communiqué. n