L’Association professionnelle des banques et établissements financiers (Abef) organise lundi à Alger une journée d’information sur la finance islamique en Algérie, a indiqué l’association professionnelle dans un communiqué.

Cette journée d’information, intitulée: “Finance Islamique en Algérie -Bilan et Perspective, se tiendra au Centre international des conférence Abdellatif-Rahal (CIC, Alger), sous le haut patronage du Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, fait savoir la même source. “Cette journée se veut une occasion d’information et de vulgarisation sur le bilan, l’évolution, le développement et les perspectives de la finance islamique en Algérie, ainsi qu’une opportunité pour mettre en exergue, les réalisations enregistrées en ce sens”, souligne le communiqué.

Cet événement regroupera les représentants des différents départements ministériels, des organisations patronales, des professionnels de la banque, des assurances, de la finance, du monde de la communication, de la presse ainsi que des experts métiers.

Les thématiques abordées, tout au long de cette journée, seront organisées en panels de discussion interactifs, présidés par des experts métiers, chacun dans le domaine qui le concerne. Le programme de la journée s’organisera en deux panels.

Le premier concernera les réalisations de la finance islamique en Algérie. Il sera question lors de ce panel de l’état des lieux de la finance islamique en Algérie, du rôle de la Banque d’Algérie dans la promotion de la finance islamique, du rôle du comité de contrôle charaïque et de l’autorité charaïque nationale de la fetwa dans le cadre de la finance islamique.

Ce panel abordera aussi les réalisations du secteur des assurances dans le domaine de l’assurance Takaful avec la mise en avant d’une expérience d’une banque publique dans le domaine de la finance islamique et d’une expérience d’une banque islamique privée.

Le second panel traitera des perspectives de la finance islamique en Algérie dans le domaine bancaire, dans les domaines de l’assurance Takaful, du marché financier, des Wakfs et de la Zakat, selon le communiqué.