Le long métrage de fiction “La vie d’après”, du réalisateur Anis Djaâd a été sélectionné en compétition officielle du 41e Festival international du film d’Amiens (France), prévu du 12 au 20 novembre prochain, annonce l’équipe du film. Sorti en 2021, “La vie d’après”, premier long métrage du réalisateur relate l’histoire de Hadjer et de son fils qui tentent de se reconstruire une vie et de se reconstruire eux-mêmes. Veuve élevant seule son enfant après le lâche assassinat de son époux par un groupe terroriste, Hadjer se retrouve en proie à toutes les difficultés de la vie amplifiées par son nouveau statut social et sa condition modeste dans son village reculé de l’ouest du pays. “La vie d’après” est également au programme des projections en hors compétition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) et devrait être projeté en décembre prochain à Alger. Journaliste, scénariste et réalisateur, Anis Djaâd a signé son premier court métrage, “Le hublot” en 2012 qui sera suivi en 2014 de “Passage à niveau” puis par “Le voyage de Keltoum” en 2016. Avec ces trois courts métrage, le cinéaste a pris part à de nombreux festivals internationaux en Tunisie, en France, ou encore en Jordanie en plus de nombreuses manifestations en Algérie. Anis Djaâd est également l’auteur des romans “L’odeur du violon” et “Matins parisiens”.