La technologie d’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) sera utilisée dès la saison prochaine en championnat de Ligue 1 Mobilis, a annoncé le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Djahid Zefizef.

« Les erreurs d’arbitrage ont toujours existé notamment à l’approche de chaque fin de saison. Il doit y avoir de l’équité et de la transparence, nous sommes en train de travailler dans ce sens. Je tiens à préciser qu’aucun club n’est visé ou fait l’objet d’un complot. Lors de la réunion du BF tenue dimanche, nous avons installé une commission mixte qui aura pour mission d’inspecter les stades, dans le cadre de l’introduction de la VAR dès la saison prochaine » , a déclaré le patron de FAF.

Le premier responsable de l’instance fédérale s’exprimait aux médias dimanche soir, en marge de la cérémonie du tirage au sort des 1/8es et 1/4 de finale de la Coupe d’Algérie tenue au Cercle militaire de Beni Messous (Alger).

Lors de la réunion du Bureau fédérale statutaire mensuelle de la FAF, tenue dimanche au siège de l’instance fédérale à Dely Brahim, le vice-président de la Commission fédérale d’arbitrage (CFA) Djamel Haïmoudi a présenté un exposé sur le projet de la VAR en Algérie.

Une commission mixte composée notamment d’arbitres et des représentants de l’Entreprise publique de télévision (EPTV) a été installée, elle aura pour mission d’inspecter les stades des clubs de l’élite pour évaluer la faisabilité de l’utilisation de la technologie au niveau de chaque infrastructure.

Le projet de l’introduction de la VAR en Algérie avait été initié par l’ancien président de la commission fédérale de l’arbitrage Mohamed Bichari au début de l’année 2022, mais il n’a jamais pu aller au bout.

Au moment où le championnat de Ligue 1 Mobilis s’apprête à amorcer sa dernière ligne droite, l’arbitrage est de plus en plus contesté par plusieurs clubs, d’où la décision de la FAF d’introduire la VAR la saison prochaine, dont le coup d’envoi sera donné le vendredi 18 août.