La Tunisie a décidé de ne pas participer à la Conférence de Berlin prévue dimanche 19 janvier, rapporte samedi l’agence TAP. « La Tunisie se trouve dans l’impossibilité de participer à cette conférence en raison de l’invitation, parvenue tardivement, et de la non-participation aux réunions préparatoires de la conférence qui se sont tenues depuis le mois de septembre dernier« , indique le département des Affaires étrangères dans une déclaration rendue publique samedi. Il précise, également, que la Tunisie « avait pourtant insisté à ce qu’elle soit en tête des pays appuyant tout effort international qui prend en considération ses intérêts ainsi que ceux du peuple libyen frère« .

Le ministère des Affaires étrangères a, en outre, mis l’accent sur la volonté affichée de la Tunisie de jouer un rôle efficace « en tant que force de proposition » aux côtés des autres pays œuvrant pour la paix et la sécurité dans le cadre de la légitimité internationale. C’est dans l’intérêt de la Tunisie que de voir la paix et la sécurité régner en Libye, sans compter le fait qu’elle soit membre non permanent au Conseil de sécurité et qu’elle préside l’actuelle session de la Ligue des Etats Arabes, lit-on de même source.

Plus de détails dans nos prochaines éditions