Briller en club pour rejoindre la sélection, le rêve de tout footballeur. Mais parfois, la sélection sert à passer des messages, dans le but d’améliorer sa vie en club. Et Kylian Mbappé n’a pas manqué cette opportunité jeudi dernier après le succès des Bleus face à l’Autriche. « Je joue différemment. On me demande d’autres choses ici par rapport à mon club. J’ai beaucoup plus de liberté ici. Le coach sait qu’il y a un numéro 9 comme Oliv’ qui occupe les défenses et moi je peux me balader et aller dans l’espace. A Paris, c’est différent, il n’y a pas ça. On me demande de faire le pivot, c’est différent.»
Comprendre, on me limite au PSG. Car Kylian Mbappé aime toucher à tout. Il aime être au départ des actions et à la finition. Or, à Paris, il a les références en la matière, Messi et Neymar. Et lorsque le Brésilien a été interrogé à son tour, directement sur Kylian Mbappé, à la sortie du match du Brésil face au Ghana, au Havre, vendredi soir, il a préféré ne rien dire, tournant le dos aux caméras.

Quelle suite entre les deux hommes ?
Au mieux, c’est de la tension qui règne entre les deux hommes. Neymar aurait pu user de la langue de bois, dire combien Mbappé est talentueux et a l’avenir devant lui. Il l’a déjà fait. En refusant de consacrer une réponse à ce sujet, il témoigne du malaise grandissant entre les deux stars, qui semblent ne plus se comprendre. Et la presse espagnole se régale de ces passes d’armes à distance. Pendant que Mbappé apparaît comme pressé d’enfiler le costume du leader dans toutes ses équipes, Neymar atteint seulement le seuil de la maturité.
C’est ce que laissent entendre les différents articles au Brésil sur son rôle au sein de la sélection auriverde. Il n’est plus seulement le leader technique, mais bien la passerelle entre toutes les générations, le lien entre les petits nouveaux et les anciens dont il fait partie. Les joueurs lui demandent conseil et louent sa sagesse. C’est d’ailleurs là qu’il faudra puiser pour ne pas envenimer encore plus la relation avec Mbappé, qui n’a pas parlé après sa mauvaise prestation face au Danemark.
Neymar, lui, jouera ce soir avec le Brésil face à la Tunisie sur la pelouse… du Parc des Princes. Le Brésilien pourra faire passer ses messages, a priori plus sur ce terrain qu’il connaît si bien que dans la zone mixte, destinée aux interviews, qu’il adore éviter.