La Confédération africaine de football (CAF) devra faire avec les tracas et les aléas du Coronavirus. En effet, la reprise de ses deux tournois interclubs, à savoir la Coupe de la Confédération (C3) et la Ligue des Champions (C1), prévue pour le 22 et 25 septembre respectivement, est menacée. L’instance statuera sur le maintien (ou pas) du calendrier lors d’une réunion prévue le 10 du mois en cours.

Les répercussions de la propagation du Coronavirus se font toujours ressentir pour le football africain. Bien que le continent ne soit pas touché de plein fouet par la pandémie. Ainsi, reprendre les épreuves de C1 et C3 vers la fin de ce mois de septembre n’est pas certain selon les derniers bruits de couloir. Les prévisions de la CAF risquent donc fortement d’être faussées par la COVID-19. En effet, les demi-finales, qui mettront aux prises Al Ahly (Egypte) au Wydad Casablanca (Maroc) et le Zamalek SC (Egypte) au Raja Casablanca (Maroc), de la LDC se tiendront finalement en aller-retour dans les pays respectifs. La structure footballistique, qui avait souhaité faire jouer les demies sur un match sec a fini par se rétracter après que le Cameroun, qui devait être le hôte du « Final 4 », a décidé de se désister.

Décision le 10 septembre
La CAF s’est, par conséquent, rabattue sur la formule classique avec une double-confrontation tout en notant que « au cas où les deux clubs égyptiens ou marocains se qualifieraient pour la finale, le match unique sera joué soit en Égypte soit au Maroc avec une date proposée pour le 16 ou le 17 octobre 2020.» Pour revenir aux rencontres du carré d’as. Il faut savoir que la première manche est, normalement, programmée pour les 25 et 26 septembre au Royaume chérifien alors que la seconde se tiendra une semaine plus tard au pays des Pyramides.
Toutefois, en considérant la situation sanitaire actuelle dans les deux pays, respecter ce calendrier semble compliqué. D’autant plus que des cas positifs dans les effectifs des clubs se sont déclarés. La CAF pourrait décider, lors de sa réunion devant se tenir le 10 septembre prochain, d’un nouveau rapport.

Assez de temps pour le réajustement
Par extension, la Coupe de la Confédération CAF subira le même sort. Pour cette campagne, le mode de compétition est différent. La formule du « Final 4 » à huis clos, que le… Maroc devrait abriter à compter du 22 septembre prochain, a été actée. On y recense le duel 100% marocain Hassania d’Agadir – Renaissance sportive de Berkane et l’empoignade Pyramids FC (Egypte) – Horoya Conakry (Guinée). Pour ce qui est de la finale, elle se tiendrait au stade Prince Moulay Abdellah le 27 septembre.
Malgré cette menace, il faut savoir qu’Ahmad Ahmad, patron de la CAF, et son équipe peuvent toujours réajuster le planning des compétitions. La nouvelle édition (2020-2021) ne sera lancée que le 20 novembre à venir.
C’est pour dire qu’il y a une marge de manœuvre certaine pour les responsables de la balle ronde continentale. Cependant, tout cela reste lié à une conjoncture sanitaire imprévisible. n