n«Nous tenons à dénoncer avec force et véhémence l’acte de vandalisme qui a ciblé la statue érigée à l’effigie de feu Hocine Ait Ahmed au centre-ville des Ouacifs dans la wilaya de Tizi Ouzou», a vivement réagi hier Hakim Belahcel, membre de l’instance présidentielle du FFS sur sa page Facebook. Les auteurs de cet acte «criminel et abject» devront être «identifiés et punis par la loi». «Rien ne peut justifier ni légitimer cet acte de sabotage qui attente à la mémoire de l’un des piliers de la révolution Algérienne et précurseur du combat démocratique dans le pays», a-t-il conclu.