Lors du chaud duel entre l’Argentine et la Bolivie, un autre joueur que Messi a marqué pour l’ «Albiceleste» en match de qualification pour la Coupe du monde. C’est la première fois que ça arrive depuis… Quatre ans! C’est une stat folle qui illustre autant l’importance de Lionel Messi que les errements offensifs de l’Argentine lors des longues dernières années.
En égalisant à la 45e minute à La Paz face à la Bolivie, l’attaquant de l’Inter Milan a fait bien plus que remettre son équipe sur de bons rails, il a aussi vaincu un signe indien: Cela faisait près de 4 ans, depuis le 15 novembre 2016 qu’un autre membre de la sélection argentine que Messi n’avait pas marqué en match qualificatif pour la Coupe du monde. Les supporters irréductibles de Cristiano Ronaldo diront que c’est un peu normal, vu qu’une coupe du monde a lieu tous les quatre ans et qu’on n’en est qu’au deuxième match de la phase de qualification pour la Coupe du monde au Qatar.
Mais ce serait faire bien peu de cas de la campagne de qualification quasiment catastrophique pour la Coupe du monde en Russie: entre le 15 novembre 2016 et une victoire 3-0 face à la Colombie (buts de Messi, Pratto et Di Maria), l’Argentine a disputé 6 matchs, avec un seul buteur pour l’Albiceleste, Messi (4 buts) et un csc du vénézuélien Feltscher.