Trois jours durant, du 15 au 17 avril, des sélections dans la discipline sportive de basket-ball des régions de Hassi R’mel, Hassi Messaoud, Arzew, Skikda, Béjaïa, Biskra, In Amenas, Boumerdès et Alger se sont rencontrées pour un tournoi national  de basket-ball à la salle omnisports de Dhaïa Ben Dahoua, à 10 km au nord du chef-lieu de wilaya, Ghardaïa.

Organisé par la Direction des affaires sociales de la région de Hassi R’mel, le tournoi est ouvert aux équipes issues des travailleurs de la compagnie Sonatrach qui auront à étaler, pendant trois jours, leurs qualités physiques et techniques dans ce jeu à cinq, qui se pratique sur un terrain rectangulaire, et dont le but de chaque joueur est de marquer des paniers, à savoir faire entrer le ballon dans un arceau de 46 cm de diamètre, fixé à un panneau placé à 3,05 m du sol. Chaque balle qui passe dans cet arceau est appelée panier.
Organisé en pleine semaine et en plein jour dans une magnifique salle, qui a déjà connu l’organisation de plusieurs manifestations sportives d’envergure, notamment un gala de boxe  professionnelle et la dernière journée du Championnat national de yoseiki budo, le public a été le grand absent, tant les gradins sont restés complètement vides. « C’est dommage que ce tournoi a été organisé dans des horaires qui ne permettent pas aux élèves, aux étudiants et aux travailleurs d’assister à ce merveilleux jeu qu’est le basket. Cela aurait pu susciter des envies d’y adhérer de quelques jeunes », nous déclare un ancien basketteur d’Oran rencontré sur les lieux.  
Les organisateurs  affirment que « ce tournoi n’a pas vocation à être médiatisé, c’est juste des rencontres entre travailleurs d’une même entreprise. Le but n’étant pas d’attirer des jeunes vers cette discipline, ni de la vulgariser. Ce n’est pas notre rôle. »