La vice-Première ministre et ministre des Affaires étrangères de Slovénie, Tanjia Fajon, a affirmé mardi à Alger la volonté de son pays d’ouvrir une ambassade en Algérie, dans le but de renforcer les relations bilatérales entre les deux pays. Dans une déclaration à la presse au terme de l’audience que lui a accordée le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, au siège de la Présidence de la République, Mme Fajon a indiqué que la République de Slovénie «entend ouvrir une ambassade en Algérie, et travailler avec les autorités algériennes la main dans la main», soulignant avoir évoqué avec le Président Tebboune «la profondeur du partenariat entre les deux pays». Elle a précisé, dans ce cadre, que son pays œuvrait pour «le renforcement de la coopération économique et politique avec l’Algérie», se félicitant, par ailleurs, du contrat signé, mardi, par Sonatrach et la compagnie slovène, Geoplin pour la fourniture à la Slovénie du gaz naturel à travers le gazoduc reliant l’Algérie à l’Italie pour une période de trois ans à partir de janvier 2023. La responsable slovène a qualifié la signature de ce contrat d’«historique» pour la République de Slovénie qui aspire à «renforcer ses relations avec l’Algérie en tirant profit de nombreuses opportunités d’investissement offertes dans le domaine de l’énergie et des énergies renouvelables». Elle a en outre appelé le groupe Sonatrach et la compagnie Geoplin à «travailler ensemble pour notre avenir commun», soulignant que la signature de ce contrat «est une étape importante dans l’histoire du partenariat entre les deux pays». L’audience s’est déroulée en présence du ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, du directeur de Cabinet à la Présidence de la République, Abdelaziz Khellaf et du ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab.