Dans trois mois, l’Algérie abritera le CHAN-2022 sur ses terres. La compétition va se dérouler du 13 janvier au 04 février 2023. L’Algérie «A’» prépare ce rendez-vous avec l’intention d’aller au bout. Mais cela ne se fait pas sans contraintes. En effet, pour jouer les prochains matchs amicaux en novembre, les locaux devront aller en Tunisie puis aux Emirats arabes unis. Détails.

Par Mohamed Touileb
À la fin octobre et la mi-novembre, les A’ disputeront trois rencontres de préparation. Tout d’abord, il y aura un premier regroupement en Tunisie du 26 octobre au 3 novembre à Tabarka, ville frontalière à quelques kilomètres d’El Kala. Durant ce séjour, les camarades de Houssem-Eddine Mrezigue auront deux sorties contre le Niger et le Mali. Elles seront respectivement programmées le 29 octobre et le 03 août au stade de Tabaraka.

Dubaï, l’autre escale
Par la suite, les Fennecs évoluant dans le championnat d’Algérie remettront les voiles vers les Emirats Arabes Unis pour y donner la réplique à la Syrie le 14 dudit mois à Dubaï. Et, durant cette période, les A’ pourraient servir de Sparring-Partner à une sélection qui prendra part à la Coupe du Monde 2022 au Qatar. En effet, des Mondialistes seront sur place aux E.A.U pour préparer le tournoi. Et il se pourrait que l’un deux contacte la FAF pour une «répétition».
Cette obligation de s’expatrier trouve explication dans la décision prise par les autorités en Algérie de fermer tous les lieux qui accueilleront le CHAN-2022 jusqu’au début de la messe continentale. Et ce dans le but de les préserver de toute détérioration. Lors du dernier rassemblement, les poulains de Bougherra ont joué un match au stade Chahid Hamlaoui (Constantine) face à la sélection principal du Nigéria (2-2) avant de se produire dans le nouveau stade d’Oran contre le Soudan pour un succès 2 buts à 0.
Les plans changent mais pas la mission
Sous la houlette de l’ancien défenseur d’ «El-Khadra» et l’auteur du but de qualification à la Coupe du Monde 2014 au Brésil, l’Algérie A’ a signé 12 victoires, 4 nuls et 1 défaite en 17 matchs. Au terme du dernier stage, «Bouggy» avait estimé qu’«il y a des choses qui m’ont déplu. Ils ont bien travaillé lors de ce stage. On retient le match face au Nigeria, les entraînements et que le résultat d’aujourd’hui. On peut beaucoup mieux faire». Il a aussi assuré que son effectif pour le rendez-vous africain s’est «dessiné à 70%».
Pour atteindre cet objectif, il prévient que les matchs du CHAN-2022, il faudra les «disputer avec 200% de nos moyens avec comme objectif de soulever le trophée». D’ici-là, il y aura les répétitions de novembre et d’autres en décembre pour effectuer les réglages nécessaires. Dans sa mission, l’ancien sociétaire des Glasgow Rangers pourra compter sur Karim Matmour, venu renforcer le staff technique en septembre. Aussi, il y a Djamel Mesbah et Mohamed Benhamou dans le staff qui s’est fixé comme mission de décrocher le sacre continental sur nos terres. Les plans de préparation ont changé pour des raisons logistiques. Toutefois, l’EN A’ ne perd pas la couronne de vue pour autant.