La quantité globale de viandes rouges produites localement a atteint 5,219 millions de quintaux durant les huit premiers mois de l’année 2019, contre 5,29 millions de quintaux durant la même période de l’année 2018, enregistrant ainsi une légère baisse (-1%), selon les déclarations du directeur général des statistiques agricoles et des systèmes d’informations au ministère de l’Agriculture et du Développement rural, Ahmed Badani, à l’agence officielle. Le taux de croissance de la production des viandes rouges a atteint, lui, 1,4% en cinq ans (2015-2019), selon la même source. Par ailleurs, les importations de viandes ont atteint 381 526 quintaux contre 348 265 quintaux durant la même période de comparaison. La valeur de ces importations a atteint 141 millions de dollars contre 131 millions de dollars durant les huit premiers mois de l’année 2018, avec une augmentation de 7,63%.