Des centaines d’hôtels ont été inaugurés ces deux dernières années à travers notamment toute la frange nord du pays sans compter ceux parsemés à l’intérieur du pays. D’autres en nombre très important vont bientôt ouvrir leurs portes. Une dynamique indéniable qui a provoqué une forte demande sur l’équipement hôtelier d’amont en aval. Ce qui fait les beaux jours des professionnels du secteur. Certains participants au 13e Salon international des équipements et services pour l’hôtellerie, la restauration et les collectivités (Siel), qui se déroule du 2 au 5 février courant au Palais des expositions des Pins-Maritimes d’Alger, que « Reporters » a rencontré lors de son passage sur leur stand, hier, affichent conjointement un fort satisfecit de leur activité. « Le marché de l’équipement hôtelier connaît depuis quelques mois une sorte d’effervescence provoquée par la création de nombreux hôtels sur une période courte. Leurs propriétaires ne lésinent pas sur les moyens pour doter leur établissement d’équipements qui correspondent le mieux à leur exigence en matière de design et de qualité. Comme ils ont compris qu’il était plus intéressant pour eux de s’équiper en produits locaux dès lors où ils sont d’excellente qualité et de surcroît moins chers que ceux importés, nous ont indiqué nos interlocuteurs. Ces derniers confirment aussi que les produits dont la matière première est importée sauf rare exception, sont entièrement conçus dans leurs ateliers ce qui les rend très concurrentiels vis-à-vis des équipements importés ». En témoigne la liste des hôtels entièrement équipés par des fournisseurs locaux. C’est le cas de la Sarl MCL, dont le siège et l’usine sont à Oran, avec à son actif plusieurs hôtels de haut standing, des restaurants et des salons de thé les plus branchés d’Oran ainsi que des complexes touristiques à Béjaïa, Tizi- Ouzou, Tlemcen et Alger. Dans ce même sillage, on peut également citer la société Nova Wood, implantée dans la zone industrielle de Ouled Saber, près de Sétif, spécialisée dans les meubles et ameublement hôteliers, cuisine et dressing. Mais avec cette particularité
« de passer de société strictement importatrice à productrice », nous a précisé Hatem Adimi directeur de Nova Wood. Comme ce dernier a tenu à nous annoncer que sa société s’est dotée d’une nouvelle chaîne de production équipée de machines-outils de dernière génération pour réaliser des chambres à coucher spécifiques aux besoins des hôtels soins. « La haute qualité des chambres que nous allons bientôt produire à partir de nos nouvelles installations vont nous faire sûrement des parts de marché importantes », nous a indiqué notre interlocuteur. D’autres participants au 13e Siel nous ont fait part de leurs ambitions de multiplier leur gamme de production. Comme ils ont été unanimes à nous révéler que « les produits importés ne nous font plus peur depuis que le produit local rivalise en qualité ». « Le haut niveau de qualité atteint par nos produits nous laisse envisager leur exportation », ont lâché nos interlocuteurs. Il faut dire enfin que cette montée en puissance de l’industrie de l’équipement hôtelier est tout à la faveur du secteur national du tourisme, appelé à se développer au vu du potentiel que recèle le pays dans le domaine et qui n’est plus à démontrer.