La presse algérienne parue lundi a affiché sa «déception» après le nul concédé la veille par la sélection nationale face au Zimbabwe (2-2), à Franceville (Gabon) en ouverture des rencontres du groupe B de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2017), tirant la sonnette d’alarme avant les deux matchs restants du premier tour face respectivement à la Tunisie et au Sénégal.

«Mahrez et M’Bolhi évitent la catastrophe aux Verts», titre le quotidien Echourouk, estimant que le nul face au Zimbabwe avait le goût d’une défaite, tout en déplorant le «visage pâle» des Verts, notamment en première mi-temps. «La déception», a titré le quotidien « El Khabar », jugeant que les joueurs de la sélection algérienne n’ont pas été à la hauteur de leur statut de favori en puissance pour décrocher le trophée continental. Pour sa part, le quotidien « ‘Ennahar »’ a estimé que les Verts s’en sont bien sortis en revenant de loin après le but égalisateur de Mahrez à la 82e minute, prédisant une mission délicate pour les Algériens face à la Tunisie, jeudi prochain dans le cadre de la deuxième journée. ‘’El Heddaf’’, le quotidien spécialisé arabophone, a rapporté les propos de l’entraîneur national, George Leekens, par lesquels il a déploré « les nombreuses erreurs » commises par ses joueurs, tout en exigeant de ces derniers « une forte réaction contre la Tunisie ». Quant au quotidien francophone, ‘’El Watan’’ il a titré à la Une « Un nul arraché à la peine » pour traduire les difficultés énormes éprouvées par les joueurs algériens pour décrocher un seul point de leur première sortie dans cette CAN. « Le Buteur »’, le quotidien spécialisé abonde dans le même sens et titre: «M’Bolhi arrête tout, Mahrez sauve les meubles». Idem pour l’autre quotidien spécialisé ‘’Compétition», qui a titré dans sa version électronique : «M’Bolhi arrête tout, Mahrez fait le reste». Le gardien de but algérien, M’Bolhi, a sauvé son équipe d’au moins trois buts tout faits, alors que le Ballon d’Or africain, Mahrez a été l’auteur des deux buts algériens.