La présidente de l’Association algérienne d’alphabétisation « Iqraa », Aicha Barki, est décédée, lundi, à l’âge de 73 ans, des suites d’une longue maladie, a appris « Reporters » auprès de sa famille. Membre du Conseil de la nation, Mme Barki a longuement lutté pour l’élimination de l’analphabétisme chez les femmes et oeuvré en faveur de l’enseignement des adultes en Algérie, en présidant, durant des décennies, l’association nationale d’alphabétisation « Iqraa ». La défunte sera inhumée après la prière d’El Asr au cimetière Sidi Ziane (Eucalyptus).