Après l’Allemagne et l’Espagne, c’est au tour de l’Angleterre de reprendre son championnat qui a été arrêté à la 29e journée en raison du Coronavirus. Liverpool, leader incontesté de Premier League, est quasiment sacré. On avait craint un temps que leur triomphe soit (injustement) annulé. Mais les Reds vont -vraisemblablement- être primés après 30 ans d’attente. Mais ça ne sera pas le seul enjeu puisqu’il y a des places européennes à prendre et une relégation à éviter.

Le «Restart Project» commencera avec une mise à jour de la 28e journée et pas des moindre. Un alléchant Manchester City – Arsenal à l’Etihad Stadium (20h15). On devrait pouvoir revoir le magicien Riyad Mahrez à l’œuvre après une longue période d’arrêt qui a duré depuis la mi-mars. Cette rencontre devait il faut le rappeler, se tenir le 11 mars dernier. Elle a finalement été reportée en raison de la contamination de Miguel Arteta, entraîneur des Gunners, par le Covid-19. Les responsables du foot anglais n’ont voulu prendre aucun risque. Par la suite, il y a eu la mise sous cloche de toutes les épreuves sportives en raison de la pandémie. Les Citizens, double-champions sortants, sont seconds de la hiérarchie. Toutefois, ils ne pourront plus rattraper Liveprool (82 points) qui comptent 25 longueurs d’avance. Il ne manque que 6 unités aux «Reds» pour acter la succession aux Mancuniens.

Des records à conquérir
Mais ça ne sera pas le seul enjeu pour le team de la Mersey qui pourrait faire tomber des records. Ça sera une sorte de motivation pour les coéquipiers de Mohamed Salah qui savent que, de toute façon, ils seront couronnés.
Il y a la référence de nombre de points sur une saison qui est de 100. Marque détenue pour City depuis la séquence 2017-2018. Potentiellement, les Liverpuldiens ont 27 unités à récolter. Cela pourrait faire un total de 109 dans l’addition finale. Vainqueurs à 29 reprises depuis le début de l’exercice en cours, les poulains de Jurgen Klöpp visent la barre de 32 succès, toujours signés par les «Bleu Ciel» de Manchester en 2017-2018. Lors de ladite séquence, ils avaient terminé leader reléguant les vice-champions à 19 points. L’autre record à battre.

Places européennes et la relégation
Si la troupe à Pep Guerdiola cédera son trône à Liverpool, elle devrait pouvoir terminer la compétition à cette seconde place synonyme, comme les 4 premières, de qualification directe en Ligue des Champions UEFA. Il faudra, cependant, rappeler que Man City a été suspendue pour les deux prochaines éditions par l’instance européenne en raison du non respect du Fair Play financier. Si l’appel interjeté au Tribunal arbitral du Sports (TAS) n’aboutit pas, la disqualification sera confirmée.
Le verdict final est attendu pour le mois de juillet. S’il est défavorable, même le 5e du ranking validera son billet pour la C1. Sept teams sont dans le coup pour espérer finir dans le Top 5 : Leicester City (3e, 53 points), Chelsea 4e, (48 points), Manchester United (5e, 45 points), Wolverhampton (6e, 43 points), Sheffield United (7e, 43 points) ainsi que Tottenham (8e, 41 points) et Arsenal (9e, 40 points).
Plus bas, la lutte pour la survie s’annonce âpre. Norwich, dernier (21 points), aura du mal à refaire le retard pour sortir de la zone rouge qu’ouvre Bournemouth (18e, 27 points) suivi d’Aston Villa (19e, 25 points). Ces deux derniers ont des chances de s’en sortir si Watford (17e, 27 points), West Ham (16e, 27 points) et Brighton (15e, 29 points) marquent le pas dans les prochains rounds. Là, en tout cas, le suspense reste total.<