La pièce théâtrale «Rosa Hnini» du réalisateur Ahmed Khoudi, et à laquelle a participé la fameuse comédienne et actrice Djamila Bouanem, a été présentée mardi en fin d’après-midi à la maison de la culture Ali-Zaâmoum de Bouira.
Inspiré d’un travail théâtral mis en scène en 1944 par le réalisateur anglais J. B. Priestley, le scénario de la pièce tourne autour d’une pauvre jeune fille appelée Rosa Hnini qui s’est suicidée en avalant de l’acide.
Sous l’apparence d’une pièce policière, «Rosa Hnini» n’en est pas une. Elle se révèle plutôt comme une satire sociale qui critique les mœurs des riches et les rapports qu’ils entretiennent avec les plus démunis, selon les détails fournis par le réalisateur.
Berregreg, un inspecteur de police farfelu et aux manières bizarres débarque en plein nuit au domicile de la riche famille respectable et fière de sa réussite (Boulaâgab). Il est venu pour enquêter sur la mort de la pauvre Rosa. Avec ses questions pièges, l’enquêteur a poussé les membres de la famille à dévoiler leur face cachée et les liens qu’ils ont eus avec la victime et à assumer leur implication dans la mort de la jeune Rosa Hnini, selon le scénario de la pièce.
«La pièce nous donne à méditer sur la portée de nos actes les plus anodins et des conséquences qui peuvent en découler un jour ou l’autre», a expliqué le réalisateur dans un dépliant pour présenter sa pièce au public.
Le fameux comédien Omar Zaouidi, connu pour son succès réalisé avec la série de «Na Zaâzi», a participé à ce spectacle en prenant le rôle du père de la famille riche Boulaâgab. De par sa réaction, le public de Bouira, venu assister à la pièce en grand nombre, semblait avoir beaucoup apprécié le spectacle qui a duré près d’une heure.