Prise dans une sérieuse crise de trésorerie et menacée de ne pas pouvoir jouer la Ligue des Champions CAF si jamais les litiges financiers avec les joueurs, l’ES Sétif se devait de chercher des sources pour avoir des liquidités conséquentes. A partir de là, la vente de la pépite Mohamed El Amine Amoura (21 ans) devenait inévitable. Le milieu-offensif va être cédé contre un chèque à 7 chiffres.

Par Mohamed Touileb
Mohamed El Amine Amoura va être transféré vers le championnat de D1 suisse. Au FC Lugano plus précisément. L’ES Sétif, avec laquelle il est sous contrat jusqu’en 2022, devrait le céder pour un montant qui oscille entre 1.2 et 1.4 million d’euros.
C’est un transfert qui pourrait faire souffler l’Entente sur le plan financier. Un joli chèque à 7 chiffres pour amortir la crise de trésorerie aiguë que traversent les Sétifiens depuis la mi-saison actuelle. Un trou noir qui a causé la perte du titre à cause des salaires non-payés ayant démotivé les troupes.

Amortissement financier
Pour ne rien arranger, certains anciens joueurs n’ont pas hésité à saisir la FIFA pour réclamer les arriérés. Le team d’Aïn El-Fouara a même été informé qu’il était interdit de recruter et que sa participation aux compétitions interclubs CAF ne sera pas possible si le litige en question n’est pas réglé avant le 10 août. Les plaignants ont Malick Traoré (2 milliards et 850 millions de centimes) ainsi que Daniel Lomotey pour noms.
Dimanche dernier, la direction du Wifak a assuré que « le cas de Malick Touré est définitivement réglé. Idem pour Lomotey. Son ancien club a été payé. Du coup, l’interdiction de recrutement a été levée.» Les dirigeants ont dû mettre la main à la poche pour sortir des sommes assez conséquentes.

Le FC Lugano a fait monter les enchères
A partir de là, il fallait chercher compensation. Il y a donc eu la possible vente d’Amoura, l’un des meilleurs éléments cette saison (34 buts pour 15 buts et 7 passes décisives). Des offres ont atterri sur la table. Il y a eu cette du FC Metz qui était disposé à mettre 800.000 euros, l’US Salernitana (promu en Serie A) qui a proposé 100.000 euros de plus (900.000 euros) et le FC Lugano qui a fait monter les enchères à 1.3 million d’euros.
Compte tenu du contexte financier délicat, l’ESS cédera Amoura au plus offrant. « Le FC Lugano est une bonne destination pour Amoura. Il propose une bonne somme pour l’acheter assortie d’un bon salaire pour un joueur de son âge. Il y a beaucoup de joueurs qui ont transité par la Suisse vers d’autres clubs européens », nous confie une source très proche du club.
Ainsi, l’enfant de Tahir (Jijel) devrait découvrir le football européen incessamment. Certes, ça ne sera pas le FC Bâle ou les Young Boys de Berne, mais le FC Lugano semble bâtir un projet solide. L’actuel 3e du championnat suisse a flairé le bon coup avec Amoura. Sinon, il n’aurait pas proposé autant pour le faire signer. Et contrairement à Houssam Eddine Ghacha, Amoura n’est pas parti gratuitement permettant au club qui lui a donné sa chance de se présenter au monde du foot professionnel de tirer profit de sa vente. n