La maison d’édition  Al Bayazin  a  annoncé la tenue, au niveau de son siège à la Résidence du Petit-Hydra, d’une rencontre-débat intitulée « Regards entrecroisés sur Alger, cité vivante ! », organisée en collaboration avec l’Institut français d’Alger (IFA) dans le cadre de la « Nuit des idées » qui sera lancée demain jeudi dans plusieurs ville du pays.
Ismat Baba-Moussa, le consultant pour les éditions Al Bayazin,  précise à Reporters que  cette rencontre est ouverte au public dès 18H30. Ajoutant que « l’idée » sera de partager des témoignages, points de vue et expériences sur la ville d’Alger, ses traditions ou encore le mode de vie de ses habitants. C’est dans cet esprit, que cette rencontre sera marquée par la présence de quatre personnalités,  l’animatrice et productrice à la Radio nationale (Chaîne III) Amel Feddi, le guide de la Casbah d’Alger, Yacine Boushaki, ainsi que le caricaturiste et auteur « Le Hic » et le photographe, auteur de « l’Algérie vue d’en bas » Ahmed Aït Isaad. Il est souligné à propos du concept de la rencontre de jeudi, « vue d’en bas, à coup de crayon… en couleurs ou toute en sonorités : regards entrecroisés sur Alger : cité vivante. Photographe, auteur, caricaturiste, animatrice et enfant de la Casbah, jettent leur intime regard sur une génération qui se réinvente, anime et perpétue l’espoir grand de rester  vivant ! »
Le directeur des éditions Al Bayazin nous explique aussi que lors de cette rencontre, la thématique centrale  abordera « la ville d’Alger à l’époque contemporaine », ceci en se concentrant notamment sur « l’image qu’elle peut véhiculer » et dès lors, « le but est de partager les regards de nos invités sur la ville d’Alger, une cité vivante, qui peut se voir de plusieurs perspectives ». Ismat Baba-Moussa, tout en rappelant la participation de l’animatrice de radio Amel Feddi et du guide de la Casbah d’Alger Yacine Boushak, ajoute : «Nous aurons  aussi lors de cette soirée, dédiée aux échanges d’idées et des différentes  perceptions de la ville, le photographe Ahmed Aït Isaad proche du peuple dont le travail « l’Algérie vue d’en bas », qui s’attarde sur l’aspect populaire a été très commenté sur les réseaux sociaux comme une sorte d’image-miroir au film documentaire de Yann Arthus Bertrand « l’Algérie vue d’en haut ». Notre interlocuteur enchaîne que «quant au caricaturiste Le HIC qui sera aussi présent, lors de cette rencontre, il traite également du sujet d’Alger, mais au travers de la dérision et de la critique de l’actualité». Par ailleurs, le responsable de la maison d’édition nous annonce la préparation  de la sortie de plusieurs ouvrages durant cette année 2020, notamment le  « Guide de Béjaïa »,  et le « Guide de Tlemcen » qui devront s’ajouter aux deux premiers de la collection dédiées à Alger et Oran, ou encore  un livre « sur le club de football du Paradou, en s’attardant sur son histoire et son ascension vers l’élite du football algérien ».