La ministre des Relations internationales et de la Coopération sud-africaine, Naledi Pandor, se rendra en République arabe sahraouie démocratique lors de sa visite dans la région, à l’invitation de son homologue sahraoui, a indiqué un communiqué du ministère publié sur son site officiel. La ministre Naledi Pandor aura des discussions bilatérales avec le ministre sahraoui des Affaires étrangères, Mohamed Salem Ould Salek, et réaffirmera «le soutien continu de l’Afrique du Sud aux droits inaliénables du peuple du Sahara occidental à l’autodétermination», selon le texte publié vendredi. Cette visite sera également une occasion -selon la même source- pour avoir un échange de vues sur «le renforcement des relations entre les deux pays sur des questions d’intérêt mutuel». Mme Pandor profitera de cette visite pour se rendre à des camps de réfugiés et des sites historiques sahraouis. Dans ce sens, le ministère sud-africain des Affaires étrangères a souligné que l’Afrique du Sud a «maintenu une position de principe devant les Nations unies, l’Union africaine et d’autres forums internationaux sur le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui tel qu’il est inscrit dans la Charte des Nations unies». Pour rappel, la ministre Naledi Pandor avait entamé, vendredi, une visite officielle de trois jours en Algérie.