La Liga a annoncé avoir conclu un accord de principe avec CVC Capital Partners. Le fond d’investissement américain va injecter 2,7 milliards d’euros et ainsi obtenir 10 % des parts du championnat espagnol. Cet accord doit se traduire par la « création d’une nouvelle société à laquelle La Liga apportera toutes ses entreprises, filiales et coentreprises et dans laquelle CVC détiendra une participation minoritaire d’environ 10% du capital », a-t-il déclaré via un communiqué.
« L’accord vise à stimuler la croissance mondiale de LaLiga et de ses clubs, en poursuivant la transformation en une entreprise mondiale de divertissement numérique (…) La Liga gardera intactes dans cette nouvelle société ses compétences sportives et organisationnelles et la gestion de la commercialisation des droits audiovisuels (…) Cet accord vise à conduire la transformation que connaît le monde du divertissement et à maximiser toutes les opportunités de croissance pour les clubs afin de développer un nouveau modèle économique qui leur permette de diversifier et d’intensifier les modèles de génération de revenus et de commercialisation, en accélérant leur transformation numérique », a ajouté le championnat espagnol.