Rai Sport a dévoilé que la Juventus avait proposé 50 millions d’euros pour signer Tanguy Ndombele. Une proposition refusée par l’Olympique Lyonnais, qui a placé la barre à… 90 millions selon le média italien.
Beaucoup d’incertitudes entourent l’avenir de Tanguy Ndombele mais une certitude se dégage au fil des mois : le milieu de terrain ne sera sans doute plus lyonnais à l’été prochain. Parce que les prétendants sont nombreux, parce que le club n’a jamais caché que l’international français serait très difficile à retenir et parce que le modèle lyonnais est construit ainsi : la cession de joueurs reste essentielle dans le modèle économique et les grosses ventes sont toujours accueillies avec bienveillance.
L’OL réclame 90 millions d’euros
Dans le cas de Ndombele, la vente devrait être conséquente. Après les clubs anglais, dont l’intérêt n’est plus à prouver, c’est la Juventus Turin qui, selon Rai Sport, a fait du Français une priorité pour l’été prochain. Le média italien annonce une première offre de la Vieille Dame à hauteur de 50 millions d’euros. Une offensive repoussée par l’Olympique Lyonnais. Et pour cause, les Gones estiment le prix de leur milieu à 90 millions d’euros. Une somme qui peut paraître extravagante. Mais l’intérêt des quatre gros clubs anglais pour Ndombele fait forcément gonfler sa valeur. Si la Juve n’est pas prête à aligner une telle somme, rien ne dit que l’un des deux clubs de Manchester, qui dépensent sans compter, n’en soit pas capable.