La justice britannique a rejeté lundi 4 janvier la demande d’extradition vers les Etats-Unis du fondateur de WikiLeaks. La juge Vanessa Baraitser a bloqué la demande en raison de préoccupations concernant la santé mentale de Julian Assange. Elle estime en effet qu’il y a un vrai risque de suicide. « Dans des conditions d’isolement quasi-total, les procédures présentées (par les autorités américaines) n’empêcheront pas M. Assange de trouver un moyen de se suicider » a-t-elle déclaré. Les soutiens d’Assange redoutent en effet les conditions de détention auxquelles il sera soumis s’il est extradé Outre-Atlantique. 

Lire également: