Comme nous l’avions annoncé dans ces mêmes colonnes à l’issue du tirage au sort, la rencontre JS Kabylie – MC Alger, comptant pour les demi-finales de la Coupe d’Algérie, se jouera au stade Chahid Hamlaoui de Constantine. La rencontre est prévue entre le 13 et 14 avril.

Avant cela, les deux clubs s’affronteront dans un autre match non moins capital en Ligue 1 Mobilis. Menacé par la relégation, le team de Tizi-Ouzou sera soumis à un finish décisif pour son avenir parmi l’élite. Les « Canaris » vont-ils avoir les ailes solides pour supporter la pression ?
Le maintien d’un côté, le rêve d’un sixième couronnement en coupe d’Algérie de l’autre, les «Lions du Djurdjura» ont un large territoire à protéger et ils ne comptent, absolument pas, céder un iota. Compréhensible car une fois que l’on atteint le carré d’as un tournoi, penser à triompher devient une légitimité. Pour cela, il faudra se défaire des Mouloudéens qui détiennent le record de consécration dans l’épreuve populaire en compagnie de l’USM Alger et l’ES Sétif (8 sacres) spécialistes en la matière. Aussi, le «Doyen» sera un écueil en championnat avec ce match en retard de la 23e journée prévu mardi prochain à Tizi-Ouzou. Une explication qui vaut trois précieux points pour chaque camp.
La JSK en a besoin pour sa survie car elle ne pointe qu’à une longueur de la lanterne rouge. Le Mouloudia ne cracherait pas sur une victoire ramenée du stade du 1er novembre pour s’accrocher à la lutte pour le titre de champion. Cette moisson lui permettra de revenir à 5 points seulement du CS Constantine qui est au pouvoir avec un total de 45 unités.

Ne pas perdre le nord à Biskra !
Avant cela, pour les camarades de Lyes Benyoucef, buteur lors du quart de finale de Coupe d’Algérie contre l’USM Blida, il y aura le déplacement à Biskra pour affronter l’Union locale. Un voyage qui ne s’annonce pas de tout repos pour les poulains de Youcef Bouzidi qui n’ont gagné qu’une seule fois loin de leurs bases durant l’exercice en cours. Cependant, leur posture au classement ne leur permet pas de céder plus de points s’ils veulent se maintenir à flots. «C’est un rendez-vous déterminant dans la course au maintien. Chacune des deux équipes lutte pour sa survie en Ligue 1 Mobilis et le match sera sans nul doute très disputé. On préparera ce match comme il se doit afin de revenir avec le meilleur résultat possible pour rester sur cette cadence. On veut assurer notre maintien le plus vite possible afin de se consacrer à la coupe d’Algérie», reconnaît l’attaquant Adel Djabout dans une interview accordée au quotidien spécialisé Compétition. L’ancien Biskri compte bien laisser les sentiments loin du rectangle vert pour cette date même s’il rappelle avoir «que de bons souvenirs à Biskra» en notant qu’il entretient «toujours de bons rapports avec les dirigeants de l’USB qui m’ont félicité après notre qualification aux demi-finales, mais je donnerai le meilleur pour que mon équipe revienne avec un bon résultat.»

Stade Chahid Hamlaoui, le choix des fans
Après ce crochet par la capitale des Zianides, les «Jaune et Vert» auront cette mise à jour face aux Algérois qui suscite déjà de nombreux dires et rumeurs. Certains parlent, notamment, d’un éventuel match arrangé (à qui cela profitera ? on ne le sait pas). Des suspicions que le président Cherif Mellal a balayées.  « Je ne comprends pas pourquoi les gens parlent de combine alors que les deux équipes auront besoin des trois points. Je tiens à dire qu’il n’y aura aucun arrangement et que nous allons jouer à fond pour gagner car les trois points vont nous permettre de nous rapprocher de notre objectif, celui d’assurer le maintien», a tonné le chairman en rappelant que «nous allons jouer le match de championnat dans notre fief et devant nos supporters. On n’a pas le droit à l’erreur. Nous allons faire de notre possible pour gagner et prouver que l’équipe commence à retrouver sa vitesse de croisière et qu’elle ne descendra pas.» Le double-duel avec les vice-champions d’Algérie se jouera à Tizi puis à Constantine. «Dans la ville de Massinissa» comme l’a révélé Mellal. Opter pour l’antre constantinois n’était pas anodin puisque la direction «a fait un sondage auprès de ses supporters pour avoir leur avis ; la plupart des sondés ont choisi Constantine. On a choisi donc ce terrain pour faire plaisir à notre merveilleux public. La force de la JSK réside dans ses supporters ; on devait les consulter avant de faire notre choix. On a déjà fait part de notre souhait au directeur du stade Hamlaoui de recevoir le MCA sur ce terrain, celui-ci nous a donné son accord verbal dans ce sens.» Les inconditionnels de la franchise la plus titrée en Algérie vivront certainement les neufs rencontres (voire 10 si l’équipe passe en finale) à venir avec le ventre noué. La mise est grosse et la JS Kabylie a beaucoup à gagner mais à perdre aussi !