La journaliste Kenza Khatto condamnée à 3 mois de prison avec sursis et à une amende de 20.000 DA. L’accusation d’atteinte à l’unité nationale abandonnée.