Quand on parle de titre, beaucoup donnent le CR Belouizdad, actuel leader (39 points), et le MC Alger, son poursuivant direct et relégués à 5 longueurs, comme favoris. Néanmoins, l’ES Sétif (3e, 33 points) se mêle, plus que jamais, à la lutte pour le bouclier. Surtout après le succès face au NA Hussein-Dey (2/0) au terme de la 20e journée.

L’Entente a intégré le podium. L’objectif principal est de s’y maintenir selon l’entraîneur Nabil Kouki qui aura réussi à sublimer la formation de Aïn El-Fouara après une entame d’exercice très compliquée.
Au sortir du 7e succès en championnat lors des 8 dernières rencontres, le coach ententiste n’a pas voulu s’enflammer. Surtout que ses poulains ont dû attendre la seconde période pour venir à bout du dernier au classement et finir par s’imposer sur le score d 2 buts à 0. « Comme on s’y attendait, le match était très difficile pour nous, surtout en première mi-temps où on n’a pas été à la hauteur. Mais en seconde, on a été meilleurs et plus présents sur le terrain, notamment après le premier but que nous avons marqué sur une balle arrêtée dont nous avons bien profité. Ce but nous a plus ou moins facilité la tâche par la suite, car il y a eu plus d’espaces et nous en avons profité pour ajouter un deuxième. Ce qui est bien, c’est que nous avons su nous montrer patients et nous n’avons pas paniqué jusqu’à ce que nous puissions trouver le chemin des filets », avait analysé le technicien tunisien en notant que « maintenant, notre objectif est de rester sur le podium.»

Constance payante
Les coéquipiers d’Amir Karaoui, un des revenants à la maison après un passage du côté du MC Alger, affichent un bilan impressionnant dans les performances. Aucun club ne fait mieux que le « Wifak ». Sur les 11 derniers tests toutes épreuves réunies, il en a réussis 10 pour un nul. C’était en déplacement chez le MC Oran (1/1). Une excellente dynamique qui a permis aux Sétifiens, invaincus depuis le 30 novembre dernier, de rester en lice dans la Coupe d’Algérie. Ils font partis des 8 qualifiés pour les quarts de finale.
L’«Aigle Noir » est aussi le seul parmi les équipes de tête à jouer sur les deux fronts. Dans la course pour une éventuelle 9e Coupe d’Algérie, ce qui constituerait un record absolu, les « Noir et Blanc » veulent prendre les matchs un par un et ne pas griller les étapes : « ce nouveau classement de l’équipe nous oblige à poursuivre nos efforts et à continuer dans le même sens pour rester sur la même dynamique. Nous devons toujours penser à ne perdre aucun point à domicile et aller en ramener de l’extérieur, c’est l’objectif qui ne doit pas nous quitter des yeux », admet le coach Kouki. Le successeur de Madoui note, toutefois, que « parler de titre en ce moment est encore trop tôt. C’est bien d’avoir des ambitions, mais il faut savoir rester humble et garder les pieds sur terre.
Il n’y a que le leader qui a le droit aujourd’hui de parler du titre, les autres ne sont qu’en embuscade, elles peuvent le décoiffer au poteau comme elles peuvent échouer.» Au milieu des probabilités, il y a la certitude que l’ESS peut, potentiellement, réussir une grande saison. Pour cela, il faudra ramener un bon résultat dans deux jours à l’occasion du déplacement chez l’US Biskra où le CRB a perdu par deux fois.