La baisse des cas de contaminations à la Covid-19, enregistrés ces derniers jours, n’enflamme par la Fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche en Algérie (Forem), qui préfère insister sur le respect des mesures barrières.
Son président Mostefa Khiati, s’il fait part de sa «satisfaction» de voir les chiffres baisser, demeure prudent quant à l’évolution de la situation.
«Nous ne sommes pas en mesure de prédire l’évolution de la propagation de coronavirus, mais nous ne cesserons pas d’insister sur la nécessité d’observer les mesures de préventions, seule voie pour venir à bout de cette crise», a-t-il recommandé.
Pour M. Khiati, l’Algérie ne tardera pas à gagner sa bataille contre le coronavirus, mais à condition que les citoyens respectent les règles de prévention et de protection notamment le port du masque de protection et le respect de la distanciation sociale.
Par ailleurs, le même responsable a relevé qu’après six mois de mobilisation et de lutte contre le coronavirus, le coronavirus demeure «présent» avec une courbe épidémique qui «différait» jusque-là d’un mois à l’autre.
Notre interlocuteur rappelle que depuis mars, le gouvernement de Djerrad avait pris les mesures sanitaires nécessaires pour lutter contre la propagation du virus. Ces mesures se sont montrées efficaces, avec des cas de contaminations «relativement bas et une situation épidémiologique sous contrôle».
Au mois de mai, les données relatives au nombre d’infection au coronavirus et au nombre de décès indiquent une «sorte de stabilité dans la courbe».
Les acteurs de la santé appellent constamment leurs concitoyens au maintien et au respect des mesures mises en place pour enrayer la propagation de l’épidémie, comme les gestes barrières et de distanciation physique.
«A cette période, on a tous manifesté notre optimisme et on avait prédit une décrue progressive jusqu’à l’inflexion de l’épidémie, qui n’a malheureusement pas eu lieu», regrette notre interlocuteur. «Mais, depuis le 14 juin, on enregistre de nouveaux records de contaminations», poursuit Pr Khiati en se référant aux bilans quotidiens communiqués par les autorités sanitaires du pays.
Ces derniers jours, la courbe est plutôt à la décrue, ce qui n’appelle pas moins à une forte adhésion aux mesures de prévention en vigueur.