Le président de la Fédération internationale des Associations de Football (FIFA), Gianni Infantino, a indiqué que la FIFA va promouvoir le football africain en augmentant son investissement qui passerait de 27 millions de dollars à 94 millions par an, à compter de cette année. M. Infantino qui est en Afrique pour une tournée de travail, a déclaré que l’Afrique disposait de talents de football qui doivent être développés. « L’Afrique verra les bienfaits du développement du football de la FIFA et j’espère que nous pourrions avoir un champion du monde sur ce continent », a-t-il déclaré samedi à Kampala, après sa visite en Afrique du Sud et au Zimbabwe. M. Infantino a affirmé que la FIFA souhaite voir développer le football sur le continent, ce qui explique pourquoi il a nommé une Africaine, Fatma Samoura, comme secrétaire générale de la FIFA. En Ouganda, il a rencontré différents acteurs du football et a discuté des moyens de développer le football dans le pays. Au Rwanda, la prochaine étape de son périple africain, M. Infantino devrait poser une première pierre de la construction du village de la FA Rwanda (FERWAFA), qui sera composé d’un hôtel, d’un gymnase et de mini-terrains pour le volley-ball et le football. Le projet fait partie du programme de développement de la FIFA visant à aider les pays en développement à mettre en place des infrastructures et des installations pour stimuler la croissance du jeu et créer des activités durables de génération de revenus. La FIFA financera 65% du coût total, le reste sera fourni par des partenaires locaux. En Afrique du Sud, M. Infantino avait assisté à un sommet exécutif de la FIFA. Le 16 mars, il est attendu à l’Assemblée générale de la Confédération Africaine de Football (CAF) à Addis-Abeba, Ethiopie.