Comme pour le classement FIFA, l’instance mondiale a l’intention de compter les résultats de l’équipe nationale A’ avec ceux de la sélection A. Cela veut aussi dire que la série d’invincibilité, amorcée le 18 novembre 2018 par la troupe à Djamel Belmadi à Lomé (Togo) et longue de 33 rencontres, risque de se briser lors de la Coupe Arabe FIFA 2021 (30 novembre – 18 décembre) au Qatar. Une décision qui n’est pas du goût de la Fédération algérienne de football (FAF). Cette dernière veut qu’il y ait distinction entre les résultats des protégés de Madjid Bougherra et ceux des champions d’Afrique.

Par Mohamed Touileb
En s’imposant contre le Liban (0-2) samedi en Coupe Arabe FIFA 2021, l’Algérie a, selon la FIFA, aligné 35 matchs sans défaite en comptabilisant les résultats de l’équipe A. Selon nos informations, la structure gérée par Gianni Infantino va prendre en compte les résultats de la sélection de Madjid Bougherra étant donné que la compétition est sous son égide. Toutefois, la Fédération algérienne de football (FAF) ne veut pas que les performances de l’EN A’ soient prises en compte.

Quelle suite pour la requête ?
Avec 33 matchs sans perdre, les poulains de Djamel Belmadi ont établi un nouveau record africain se rapprochant de la marque ultime détenue par l’Italie (37 matchs). Ainsi, ils dépassent la Côte d’Ivoire qui n’avait pas perdu en 26 rencontres entre 2010 et la finale perdue de la CAN 2013 face au Nigéria.
Aussi, les « Fennecs » ont pu se rapprocher de la seconde référence de tous les temps co-détenue par le Brésil (décembre 1993 et janvier 1996) et l’Espagne (entre novembre 2006 et juin 2009) qui avait gagné 2 Euros (2008 et 2012) ainsi qu’une Coupe du Monde 2010. Néanmoins, une source digne de foi nous confirme que la FAF n’envisage pas mettre l’invincibilité des camarades de Riyad Mahrez sur la table lors de cette compétition régionale.
Ainsi, même si la FIFA envisage de comptabiliser les résultats, l’instance algérienne estime que ce n’est pas l’équipe première qui prend part à cette épreuve qatarie. Ce qui est logique en soi. Cependant, il est possible que la structure du football mondial ne donne pas suite à la requête de la fédération nationale.

Les A’ devront préserver le relais
À partir de là, ça serait une pression de plus sur les épaules de Sofiane Bendebka et consorts. Cela ressemble à un sacré héritage à défendre pour les protégés de «Bouggy». Notamment avec un choc contre l’Égypte qui se profile et qui se jouera d’ailleurs à guichets fermés. Comprenez donc que même si ce challenge est «mineur», l’enjeu devient majeur. Pendant trois années, l’équipe première du pays a trimé pour se rapprocher du record détenu conjointement par les Espagnols et Brésiliens avant que l’Italie ne pousse la barre à 37 matchs sans revers.
In fine, notons qu’une défaite aux tirs au but est considérée comme un match nul. Cela veut dire que si jamais les A’ se font sortir lors du « knockout stage » en perdant à la roulette russe, la série reste en cours. Ils savent donc quoi faire s’ils ne peuvent pas aller au bout de cette épreuve arabe.