Comment finir une saison interrompue par la pandémie du coronavirus ? C’est la question que se pose l’ensemble des championnats impactés par cette crise sanitaire. Du côté de l’Angleterre, encore plus qu’ailleurs au regard des sommes versées par les diffuseurs TV, finir la saison de Premier League en disputant l’intégralité des rencontres est une question de survie économique pour beaucoup de clubs.
Si la PL avait un temps envisagé, une fois le confinement levé, disputer les 92 matches restants de cette saison 2019/2020 à Londres et dans la région des Midlands, dans le centre de l’Angleterre, selon The Times, la fédération anglaise de football propose de mettre à disposition ses installations.
Ainsi la FA pourraient prêter aux clubs de Premier League le stade de Wembley ainsi que le complexe de St George’s Park, centre d’entraînement national. Cela permettrait aux équipes de limiter les déplacements et la propagation du Covid-19. Les formations de Premier League pourraient disposer des
228 chambres et surtout des 13 terrains d’entraînement pour se préparer à finir la saison en juin ou juillet. Le scénario envisagé serait ensuite de disputer jusqu’à quatre matches par jour dans un Wembley à huis clos, afin de satisfaire les diffuseurs TV et conclure cette saison très particulière. Cette dernière, suspendue le 13 mars dernier, pourrait ainsi aller à son terme à la fin du confinement en Angleterre, où le virus a déjà tué plus de 10 000 personnes depuis le début de la pandémie.