Synthèse, Salim Benour
Des produits de l’artisanat algérien sont exposés et proposés à la vente, jusqu’à aujourd’hui 28 mars, au Palais de la culture Moufdi-Zakaria de Kouba à Alger. Cette initiative, lancée jeudi dernier, revient au ministère des Affaires étrangères en collaboration avec l’Agence nationale de l’artisanat traditionnel. Elle a été organisée avec la participation de 65 artisans sous le slogan « La diplomatie au service de l’artisanat », pour faire connaître à son premier jour le produit algérien traditionnel auprès des diplomates étrangers accrédités en Algérie et promouvoir l’artisanat en tant que source de richesse hors hydrocarbures.
Selon le Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Rachid Chakib Kaid, qui s’est exprimé à l’ouverture de l’évènement, cette manifestation « se veut l’expression de la volonté de promouvoir les produits de l’artisanat auprès des représentants des pays amis, qui n’hésiteront certainement pas à transmettre la belle image de notre patrimoine culturel, riche et varié ». Elle constitue également « une belle occasion » pour le visiteur de voir de près la finesse et la beauté d’œuvres et pièces d’art conçues et réalisées par des artisans passionnés, saluant le génie et le talent de l’artisan algérien « puisés de son héritage artistique et culturel ancestral et de son appartenance civilisationelle riche et diversifiée autant que la diversité géographique de notre vaste pays ».
Soulignant la détermination du ministère des Affaires étrangères « à intensifier ses efforts pour la promotion de notre produit local à l’étranger et à œuvrer, aux côtés des secteurs concernés, à l’amélioration de la qualité et de la concurrence sur les marchés internationaux », M. Kaid a tenu à rassurer les artisans quant à « la volonté de mobiliser tous les moyens humains et matériels au service de l’artisanat et l’encouragement de ses activités, compte tenu de l’importance majeure du secteur du tourisme pour l’économie nationale ».
Dans le cadre d’un cycle de formation en matière de diplomatie économique, une trentaine de diplomates algériens seront en déplacement dans plusieurs wilayas du pays, du 27 au 30 mars en cours, en vue de prendre connaissance des potentialités de production et d’exportation.
Ce groupe de diplomates, bénéficiant de ce cycle de perfectionnement qui comporte deux volets, l’un théorique et l’autre pratique, aura à se déplacer dans différentes régions du pays à la rencontre des opérateurs économiques pour s’informer sur leurs préoccupations et leurs attentes, ainsi que pour prendre connaissance des potentialités de production et d’exportation.
Toujours en ce qui concerne l’implication des Affaires étrangères dans la promotion du produit « made in Algeria », des futurs conseillers économiques au sein de nos représentations diplomatiques et consulaires à l’étranger sont en déplacement depuis le 27 mars et jusqu’au 30 mars dans les wilayas de Béjaïa, Sétif, Bordi Bou-Arreridj, Oran, Tlemcen et Adrar. Ces futurs conseillers sont en visite dans ces régions pour être en contact avec les opérateurs et mieux connaître leurs produits afin de mieux assurer la promotion de leurs activités à l’international. n