L’opération d’éradication de 50 bâtisses construites anarchiquement dans l’environnement immédiat de l’aéroport Larbi-Tébessi de Tébessa a été lancée à la fin de la semaine dernière, a-t-on appris lundi auprès des services de la wilaya.

Cette opération intervient suite à la décision de la commission mixte installée sur ordre du ministre des Travaux publics et des Transports, lors de sa dernière visite de travail dans cette wilaya et qui avait pour mission « d’évaluer la situation et d’œuvrer à protéger l’aérodrome de l’avancement urbain anarchique », a indiqué la même source. Dans un premier temps, l’opération d’éradication a ciblé les habitations en chantier, a ajouté la même source détaillant que cette opération sera élargie, « dans les prochains jours », pour la démolition du reste des logements construits illicitement. La même source a souligné qu’un dispositif sécuritaire a accompagné l’opération de démolition des premières habitations ciblées.
En mars dernier, le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane, avait installé à Tébessa, une commission mixte pour la protection de l’aérodrome de l’avancement urbain anarchique.
Il a instruit à l’effet de présenter à son département un rapport sur les constructions illicites aux alentours de l’aéroport. Le renforcement de la piste principale de l’aéroport de Tébessa est actuellement en cours de réalisation, a-t-on indiqué, soulignant que ce projet, d’un investissement de l’ordre de 2,3 milliards de dinars, permettra aux avions de type gros porteur d’atterrir sur le tarmac de cette aérogare.