Selon la direction des services agricoles de la wilaya d’El Tarf, la production d’olives a connu cette année une légère augmentation. Selon les premières estimations, elle sera de l’ordre de plus de 58 000 quintaux selon notre source. Selon la même source, tous les moyens ont été mis œuvre pour la collecte de cette importante production localisée dans plus de quarante sites dans les différentes localités de la wilaya d’El Tarf. La collecte oléicole pour cette année 2018-19, amorcée au début du mois d’octobre, tire à sa fin, selon la DSA. Cette dernière a entamé récemment un recensement de 6 331 hectares de plants détenus par des particuliers. Selon des arboriculteurs, les plants sont souvent distribués à des gens qui n’ont aucun lien avec la pratique agricole. La direction a pris des dispositions afin de pouvoir remettre la production entre les mains de deux huileries de la wilaya. Vu la surcharge et l’incapacité de traiter toute la récolte, certains arboriculteurs, versés dans ce créneau très prisé, se rabattent sur les huileries de Bouchagouf dans la wilaya de Guelma. Les prix du litre d’huile d’olive, très demandée par les consommateurs, notamment les malades chroniques, varient entre 800 et 1 200 DA. Ici à El Tarf, les femmes s’occupent aussi de la collecte du lentisque pour extraire son huile vendue jusqu’à 1 500 dinars le litre. M. B.