La Chine a annoncé mardi que l’armée allait lancer des “actions militaires ciblées” en réponse à la visite à Taïwan de la présidente américaine de la Chambre des représentants Nancy Pelosi, qui ravive les tensions sino-américaines.

L’opération de l’armée vise à “défendre résolument la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale et à fermement contrecarrer les ingérences extérieures et les tentatives séparatistes d’+indépendance de Taïwan+”, a déclaré Wu Qian, un porte-parole du ministère chinois de la Défense.