Après avoir été longtemps menacés comme l’édition annulée de 2020, les CAF Awards 2021 vont finalement se tenir le 21 juillet prochain au Maroc. On ne sait pas si Riyad Mahrez figurera parmi les nominés pour recevoir la distinction individuelle. En tout cas, Mohamed Salah et Sadio Mané devraient y être et se présentent comme les deux favoris.

Par Mohamed Touileb
Patrice Motsepe, président de la Confédération africaine de football (CAF) tenait à ce que la cérémonie se tienne cette année. Pour le patron de la CAF, il n’est pas question de l’annuler pour la deuxième année de suite. En effet, cela aurait porté un préjudice à l’image de l’Afrique.
Dans un premier temps, l’instance prévoyait de la tenir après le dernier tour des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 prévu fin mars avec les double-confrontations entre 10 sélections qui restent toujours en vie dans les «qualifiers». Et les 4 candidats pour s’adjuger le Ballon d’Or africain devaient tous être issus des éventuels mondialistes. Sadio Mané, tenant du titre (2019), peut éventuellement succéder à lui-même car il est dans la «short list». Avec lui, on pourrait retrouver son compatriote et keeper sénégalais Edouard Mendy. A un moment, ce dernier se présentait comme le favori pour la distinction.

Les perf’ avec l’EN plombent les chances de Mahrez
Toutefois, la CAF va imiter les critères du Ballon d’Or. En effet, il s’agit désormais de juger les postulants non plus sur leurs performances sur l’année civile mais sur la saison écoulée. Et «la période prise en compte va de septembre 2021 à juin 2022» comme précisé par la structure.
Parmi les potentiels vainqueurs, on retrouve aussi Mohamed Salah qui a réalisé une saison aboutie avec Liverpool. Il a notamment gagné le Soulier d’Or de la Premier League en plus de terminer meilleur passeur et joueur de l’année en Angleterre. De son côté, Riyad Mahrez, décoré en 2016, a brillé avec Manchester City en compilant des statistiques intéressantes.
Certes, si l’on considère les chiffres, Salah pourrait décrocher ce trophée. Toutefois, le fait que le Sénégal ait remporté la CAN-2021, la balance pourrait pencher pour Mané qualifié pour le Mondial avec le Sénégal. Pour sa part, le capitaine de l’équipe nationale, malgré son titre en Premier League avec Manchester City, paiera naturellement la mauvaise CAN-2021 réalisée par les «Fennecs» en plus de la non-qualfication en Coupe du Monde 2022. Pour rappel, Yaya Touré (Côte d’Ivoire) est le joueur le plus distingué dans ce concours avec 4 victoires de suite entre 2011 et 2014.

Un nouveau trophée pour promouvoir le foot féminin
In fine, notons que Sadio Mané et la Nigériane Asisat Oshoala avaient respectivement remporté les titres de joueur et joueuse de l’année lors de la dernière séquence des CAF Awards en 2019. Lors de ce concours, «les gagnants seront désignés par les votes des capitaines et des entraîneurs des associations membres, du groupe d’étude technique de la CAF, des journalistes sélectionnés, et des Légendes du football africain».
Et, pour cette édition 2022, il y aura un nouveau trophée avec le titre de Joueuse Interclubs de l’année. La CAF veut promouvoir le foot féminin puisque la cérémonie se tiendra avant la finale de la CAN-2023 dames qu’organise le Maroc du 02 au 23 juillet à venir.